Approche de la dynamique des populations de grands herbivores dans une aire protégée : l'exemple de l'Impala (Aepyceros Melampus) au Zimbabwe

par Mathieu Bourgarel

Thèse de doctorat en Écologie

Sous la direction de Jean-Michel Gaillard.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Pour répondre aux problèmes de gestion de populations d'ongulés tropicaux, on se propose de travailler sur l'Impala (Aepyceros melampus). L'objectif est d'aborder plusieurs aspects de la biologie des populations d'un ongulé africain à partir de données individuelles récoltées par capture - marquage - recapture. Tout d'abord, une présentation du parc national de Hwange et de l'espèce a été faite. La deuxième partie est consacrée aux méthodes d'estimation des effectifs des populations de grands ongulés africains. Après une revue bibliographique montrant les limites et les avantages de chacune, 5 méthodes (Comptages aériens, points d'eau, Line Transect, Indice kilométrique et Capture-marquage-recapture) ont été comparées. La troisième partie aborde l'influence des facteurs environnementaux sur les individus d'une population et sur l'occupation de l'espace par ces mêmes individus. La distribution spatiale et la sélection des habitats des impalas au cours du temps, l'évolution de la structure sociale en fonction des conditions environnementales, mais aussi l'impact des facteurs environnementaux et des stratégies de l'utilisation de l'espace sur le poids corporel des individus ont été étudiés. Enfin la dynamique des populations d'impala a été analysée. Après avoir déterminé les taux de survie des femelles adultes (relativement bas : 0,61 à 0,82) et des juvéniles qui montrent une phase critique de 1 à 2 mois après la naissance (survie de 0,60), et une survie différentielle en faveur des femelles après le sevrage, ceux-ci ont été utilisés dans un modèle démographique qui montre un déclin de la population (0,8 < < 0,9) déjà mis en évidence par les comptages. Enfin, le modèle Impala a été comparé à celui d'espèces d'ongulés tempérés


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 242-43 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 485 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/29bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.