Étude des intéractions entre le virus de l'Hépatite C et les cellules dendritiques circulantes

par Nadège Goutagny

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Geneviève Inchauspé.

Soutenue en 2004

à Lyon 1 .


  • Résumé

    L'infection par le virus de l'Hépatite C (VHC) se caractérise par une forte évolution vers la chronicité qui semble associée à un défaut de la réponse immunitaire spécifique. Nous avons voulu tester si ce défaut pourrait être dü à un dysfonctionnement des cellules dendritiques (DC). Pour cela, nous avons évalué 1) la présence de séquences virales du VHC au sein des deux sous-populations majoritaires de DC circulantes, les DC myéloi͏̈des (MDC) et plasmacytoi͏̈des (PDC), 2) la capacité des PDC de patients chroniquement infectés à produire de l'IFNα en réponse à une stimulation par HSV-1 et 3) la fonction allostimulatrice et de polarisation des PDC et MDC de porteurs chroniques non traités. Nous avons montré que 1) le VHC est capable d'infecter les MDC et PDC circulantes, 2) l'infection par le VHC ne modifie ni la capacité des PDC à produire des IFN I, 3) ni l'aptitude des PDC et MDC à induire la réponse immunitaire adaptative (allostimulation et polarisation)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 249 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 422 réf. bibliogr. Articles

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T50/210/2004/8bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.