Matière organique naturelle et anthropique : vers une meilleure compréhension de sa réactivité et de sa caractérisation

par Jérôme Labanowski

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de Geneviève Feuillade.

Soutenue en 2004

à Limoges , en partenariat avec Université de Limoges. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette étude s’est intéressée à caractériser la Matière Organique (MO) d’un lixiviat, MO qui joue un rôle majeur dans les processus biogéochimiques et dans la mobilité des polluants au sein des décharges. Des protocoles de fractionnement par résines XAD ont été mis en place afin d’étudier et de comparer la répartition des éléments carbonés, azotés et de l’oxydabilité de cette MO avec diverses matières organiques de milieux naturels terrestres (sol, tourbe) et aquatiques (eau de surface et eau souterraine). Une identification des éléments de base de la MO du lixiviat (fractions extraites) a été réalisée par pyrolyse CG/SM après dérivation au TMAH. La matière organique la plus hydrophile a en outre fait l’objet d’une nouvelle procédure de conditionnement à la pyrolyse, basée sur la fixation sur une argile catalytique. Divers protocoles de mesure de la biodégradabilité ont été développés et appliqués sur des fractions extraites permettant une caractérisation originale de la MO au travers de sa réactivité biochimique. Une autre approche de caractérisation a consisté à étudier la réactivité chimique de la MO du lixiviat en utilisant des procédés de traitement que sont la coagulation-floculation et l’électrocoagulation

  • Titre traduit

    Natural and anthropic organic matter : towards a better approach of its reactivity and its characterisation


  • Résumé

    This study was interested to characterise Organic Matter (OM) from a leachate, OM which plays a major role within landfills. Fractionation protocols by XAD resins were set up in order to compare the distribution of carbon-contained and nitrogen-contained elements and of the oxydability of this OM with various OM of terrestrial (soil, peat) and aquatic (surface water and groundwater) natural environments The basic elements of the leachate OM were identified by pyrolysis GC/MS after TMAH derivation. The most hydrophilic OM was the subject of a procedure of conditioning to pyrolysis, based on a fixation on a catalytic clay. Biodegradability tests were developed for an original characterisation of OM based on its biochemical reactivity. Another approach of characterisation consisted in studying the chemical reactivity of OM by using treatment processes like coagulation-flocculation and electrocoagulation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 168-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Section Sciences et Techniques). Service Commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.