La stratégie américaine de lutte contre la prolifération des armes de destruction massive : essai d'analyse du processus décisionnel.

par Stéphane Ngwanza

Thèse de doctorat en Sciences politiques

Sous la direction de Bruno Tertrais.

Soutenue en 2004

à Lille 2 .


  • Résumé

    Le contexte de l'après-guerre froide a vu s'accroître les menaces inhérentes à la prolifération des ADM. Pour y faire face, les Etats-Unis ont mis en œuvre une stratégie qui, tout en intégrant les outils diplomatiques traditionnels de non-prolifération, accorde désormais une place de choix aux moyens militaires dits de contre-prolifération. Engagée dès 1993 par l'administration Clinton, et entérinée, puis renforcée par l'administration Bush depuis 2002, cette nouvelle posture stratégique n'a pas cessé de susciter des critiques tant sur sa légitimité que sur sa licéité. Des approches régulièrement avancées par les observateurs pour comprendre les facteurs qui influencent les décisions des Américains en matière de lutte contre la prolifération, aucune ne s'avère totalement satisfaisante. Chacune d'elles fournit, certes, des informations importantes sur la manière dont les décisions sont prises dans l'appareil étatique américain et les divers intérêts qui sont en jeu, mais manque d'évoquer l'élément qui semble le plus déterminant : la dimension culturelle. Cette thèse s'appuie donc sur une démarche mettant en avant la culture politico-stratégique des Etats-Unis pour expliquer la stratégie américaine à l'égard des ADM. Elle affirme, ainsi, que les orientations prises par la stratégie américaine de lutte contre la prolifération, reposent en premier sur les principales valeurs qui fondent l'identité culturelle américaine à savoir l'exceptionnalisme et la quête d'invulnérabilité du territoire national.

  • Titre traduit

    U. S. Strategy to combat weapons of mass destruction : analysis of the decision-making Pro ass.


  • Résumé

    The threats related to the spread of Weapons of Mass Destruction (WMD) have increased with the end of the cold war. To face this challenge, the United States have implemented a new strategy that wile still using the traditional diplomatic approach known as non-proliferation emphases on the use of military means known as counter-proliferation. Launched en 1993 by the Clinton administration, validated and strengthened by the Bush administration in 2002, this new American paradigm has since been suggested. Although they are un-doubtfully insightful and genuinely enlightening about the American's decision making process, they fail to include in their analysis cultural dimension of the American society. Thus our work will build on the American socio-political and strategic culture to explain the United States approach and reaction toward WMD. We also submit in this thesis that the strategy implemented by the US to fight WMD rest primarly on the fundamental principals of the American Exceptionalism that is embedded in the national psyche and fueled the quest for Homeland invulnerability.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 Vol.(515 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 495-507

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50 374-2004-8-1 bis
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque Droit-Gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50 374-2004-8-2 bis

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1101-2004-23
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section Droit.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.