Repositionnement du patient en radiothérapie conformationnelle de la prostate par fusion d'images

par Nacim Betrouni

Thèse de doctorat en Informatique industrielle et automatique

Sous la direction de Salah Maouche et de Jean Rousseau.

Soutenue en 2004

à Lille 1 .


  • Résumé

    En radiothérapie confonnationnelle le calcul des doses et des balistiques des rayons à appliquer pour irradier la tumeur se fait en se basant sur des images scanner prises avant le traitement qui dure plusieurs séances réparties en plusieurs semaines. Au début de chaque séance, le patient doit être installé sur la table de traitement dans les conditions initiales de planification. Actuellement, les méthodes les plus utilisées pour ce repositionnement souffrent de lacunes, car elles se basent sur l'anatomie externe et supposent une immobilité des organes internes. De ce fait, des marges d'erreurs sont prévues dans la définition des volumes pour prendre en considération les mouvements des membres. Des méthodes utilisant la fusion d'informations issues de plusieurs modalités d'imagerie ont prouvé leur efficacité pour guider le repositionnement. Cependant, elles nécessitent souvent des traitements qui sont manuels ou semi-automatiques handicapant ainsi leur utilisation en routine clinique.

  • Titre traduit

    Patient set up in conformal radiotherapy of prostate by fusion of images


  • Résumé

    Dans le cadre de cette thèse, nous nous sommes intéressés au repositionnement du patient en radiothérapie de la prostate par une mise en correspondance entre des images échographiques et les images de planification. Notre apport réside en une automatisation des traitements pour les adapter à une utilisation plus facile en condition clinique. La méthode est basée sur un repérage en temps réel des images échographiques par stéréovision et une mise en correspondance rapide et précise avec des images virtuelles re-générées dans le volume de planification. Elle exploite une modélisation statistique de la prostate pour extraire automatiquement ses contours. Les premiers tests de la méthode dans les conditions réelles d'une séance de radiothérapie montrent qu'elle est capable de reproduire le repositionnement avec une précision de 1. 4 mm. Les perspectives concernent l'utilisation en routine de la méthode et l'étude d'une éventuelle réduction des marges d'erreur prévues dans la planification pour augmenter les doses à délivrer par semaine et la réduction de la période de traitement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (160 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 142-158. Liste des publications

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2004-97
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2004-98
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.