Dérivés du salène : synthèse, étude physico-chimique et activité biologique

par Géraldine Verquin

Thèse de doctorat en Chimie organique et macromoléculaire

Sous la direction de Jean-Luc Bernier.

Soutenue en 2004

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le travail présenté dans ce mémoire porte sur la synthèse de dérivés du salène, N,N'-bis-(salicylidène) éthylènediamine, en tant que nouvelles nucléases chimiques ou nouveaux ligands de l'ADN. Les nucléases chimiques sont des complexes métalliques capables d'induire des coupures d'acides nucléiques. Largement utilisées en biologie moléculaire, elles peuvent également trouver des applications comme anticancéreux ou antiviraux. La première partie de ce mémoire décrit la synthèse de complexes de vanadyle des salènes. Leur activité nucléasique a été étudiée dans différentes conditions d'activation et des expériences de RPE et de spin-trapping ont été entreprises afin d'élucider les mécanismes de coupure. La deuxième partie présente la conception de complexes de cuivre d'hydroxysalènes fonctionnalisés par une chaîne latérale de longueur variable. Les composés ont été caractérisés par RPE et leur capacité à engendrer des coupures de l'ADN en absence d'agent activateur a été mise en évidence (nucléases auto-activées). Le couplage à différents ligands de l'ADN (oligonucléotides formant une triple hélice, ligands du petit sillon) a été tenté afin d'obtenir des molécules hybrides, nucléases spécifiques potentielles. La troisième partie est consacrée aux modifications du salène visant à concevoir de nouveaux ligands de l'ADN. Des dérivés de type iodures de N,N'-bis [(2-triméthylammoniuméthoxy)benzylidène] benzènediamine ont été synthétisés et leur interaction avec l'ADN étudiée par différentes techniques.

  • Titre traduit

    Salen derivatives : synthesis, physico-chemical study and biological activity


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 213-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2004-95
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2004-96
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.