Synthèse d'inhibiteurs potentiels de l'intégrase du VIH-1

par Cédric Maurin

Thèse de doctorat en Chimie organique et macromoléculaire

Sous la direction de Philippe Cotelle.

Soutenue en 2004

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le virus d'immunodéficience humaine (VIH) est le rétrovirus responsable du syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA), qui, en une vingtaine d'années, a causé la mort de plus de trente millions de personnes dans le monde. Les traitements actuels contre cette maladie sont composés essentiellement d'inhibiteurs de deux des trois enzymes constitutives du VIH: la transcriptase inverse et la protéase. La combinaison de ces médicaments constitue ce que l'on appelle communément la trithérapie. Malheureusement l'apparition de résistances impose la recherche de composés actifs sur d'autres étapes du cycle réplicatif du virus. La troisième enzyme du virus, l'intégrase, constituant notamment une cible intéressante, ce travail relate la synthèse de nouveaux inhibiteurs potentiels de cette enzyme. Par l'intermédiaire de plusieurs procédés de synthèse (dimérisation, couplage de Suzuki,. . . ), différents composés de type polyphénol et de type dicétoacide ont été obtenus, dont vingt et un démontrent lors de tests In vitro une activité importante illustrée par des CI50 inférieures ou égales à 10 ưM. Le résultat le plus prometteur concerne un 2-phénylnaphtalène hexahydroxylé qui affiche une activité submicromolaire. La synthèse et l'évaluation de l'activité de molécules dérivées du L-708,906 a mis en avant l'importance de l'intégrité de la fonction α,γ-dicétoacide. De plus, l'étude en solution d'un composé de structure simple portant cette fonction (l'acide benzoylpyruvique) a démontré la capacité de ce composé à complexer deux métaux divalents, renforçant les hypothèses concernant l'interaction de ce type d'inhibiteur avec l'intégrase.

  • Titre traduit

    Synthesis of potential HIV-1 integrase inhibitors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (224 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 62-78 et f. 218-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2004-85
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2004-86
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.