Immunité innée et système nerveux : étude protéomique chez la sangsue Hirudo medicinalis

par David Vergote

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Michel Salzet et de Pierre-Éric Sautière.

Soutenue en 2004

à Lille 1 .


  • Résumé

    Initialement considéré comme un organe dépourvu de toute immunité, le système nerveux central des Vertébrés a la capacité de mettre en place une réponse immunitaire innée intrinsèque. Qu'en est-il chez les Invertébrés? Le système nerveux de la sangsue Hirudo medicinalis, un modèle en neurobiologie, est-il capable d'élaborer une telle réponse immunitaire? Pour répondre à cette question, nous avons réalisé une approche comparative globale entre des chaînes nerveuses exposées à des bactéries et des chaînes nerveuses témoins. Cette approche basée sur l'électrophorèse bidimensionnelle nous a permis de localiser des spots modulés suite au choc septique. Ceux-ci ont été caractérisés grâce à une combinaison de techniques alliant spectrométrie de masse, dégradation d'Edman ainsi qu'une stratégie de génétique inverse. La confrontation des données ainsi obtenues avec les banques de données nous a permis d'identifier certaines protéines modulées. Celles-ci correspondent à des protéines du cytosquelette et du métabolisme, des foldases, des molécules. Sensibles à la concentration calcique cytosolique ainsi qu'à une hémérythrine. Nos résultats montrent donc l'implication de ces protéines dans le cadre de la réponse du système nerveux de la sangsue lors d'une infection par des pathogènes. Par ce travail, nous montrons que le système nerveux de la sangsue médicinale peut mettre en place une réponse de défense lors d'un choc septique et que les cellules gliales, comme chez les Vertébrés, particIpent à cette réponse.

  • Titre traduit

    Innate immunity and nervous system : a proteomic study in the medicinal leech


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (207 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 168-199

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2004-55
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-2004-56
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 5942
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.