Les résidences des évêques de Troyes dans leur diocèse à la fin du Moyen-âge : topographie, morphologie, fonctionnalité et environnement

par Marie-Cécile Bertiaux

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Annie Renoux.

Soutenue en 2004

à Le Mans .


  • Résumé

    A la fin du Moyen Age les évêques de Troyes visitent et entretiennent régulièrement leurs résidences que ce soit le palais épiscopal, leur puissant château d'Aix-en-Othe au rôle militaire affirmé ou leur tranquille demeure de Saint-Lyé, située aux portes de la cité troyenne. L'aménagement intérieur (disposition des pièces, mobilier, équipement de la cuisine, richesse des étoffes, etc. ) et l'agencement des jardins prouvent que ces évêques mènent une vie aristocratique semblable à celle des hommes de leur temps. Ces résidences anciennes - aucune n'est érigée après le XIIe siècle - sont souvent reconstruites de façon concomitante : une première fois vers le milieu du XIVe siècle (entre 1340 et 1370) puis à la fin du Moyen Age (entre 1480 et 1520) grâce à une main d'œuvre et des matériaux locaux. Ces travaux soulignent, outre l'intérêt des hommes pour leurs demeures, l'influence des modes architecturales sur l'habitat épiscopal champenois. Ils nous introduisent au cœur des problèmes de gestion ecclésiastique, en ces temps de crise puis de redressement.

  • Titre traduit

    ˜The œresidences of the bishops of Troyes in their diocese in the late middle ages


  • Résumé

    By the late Middle Ages, the bishops of Troyes regularly visited and maintained their residences - be these the episcopal palace, their powerful castle at Aix-en-Othe with its clear military function, or their peaceful residence at Saint-Lyé, at the gates of Troyes itself. Both the interiors (layout of the rooms, furniture, kitchen equipment, rich fabrics etc. ) and the arrangement of the gardens prove that the bishops led an aristocratic life similar to that of the laymen of the time. These ancient residences - none was built after the 12th century - were often rebuilt at around the same time : first in the mid-14th century (between 1340 and 1370), then at the end of the Middle Ages (between 1480 and 1520) using local labour and materials. Such building projects highlight, beyond the interest the men took in their houses, the influence of architectural fashions on episcopal residences in Champagne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (545 f.-198 f. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 27-61

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004LEMA3001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.