Etude des formations nuageuses troposphériques par spectrométrie infrarouge

par Thierry Besnard

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Jean-Marc Greneche.

Soutenue en 2004

à Le Mans .


  • Résumé

    Pour l'amélioration des modèles de prévisions météorologiques à micro et méso échelle, les prévisionnistes ont besoin de plus en plus de données locales relatives à la quantité de nuages, à leurs textures et à leur distribution spatiale. De plus les changements climatiques produisent de plus en plus de phénomènes météorologiques dangereux induits par les nuages. Pour cette raison, les réseaux d'observation nuageuse ont besoin d'instruments pour le suivi continu, diurne et nocturne, de la couverture nuageuse. Après un bref historique de la science météorologique, nous dressons un état de l'art en matière d'observation de la couverture nuageuse. Avant d'entrer dans les aspects scientifiques et techniques de ce sujet une liste des spécifications requises pour un instrument de mesure diurne et nocturne de la couverture nuageuse a été réalisée. Considérant l'état de l'art, les motivations pour utiliser la technologie de l'infrarouge thermique sont décrites. Une large gamme d'expérimentations toujours en cours à ce jour a été réalisée en Europe et aux Etats-Unis. Pour améliorer l'instrumentation, différentes approches des aspects théoriques et liés à la modélisation ont été étudiés. Le but initial qui était la conception d'un instrument potentiellement déployable sur le terrain a été atteint. En conclusion, nous présentons des optimisations potentielles des instruments ainsi que des considérations de base pour un instrument plus simple élaboré sur la même technique infrarouge.

  • Titre traduit

    Study by infrared spectroscopy of tropospheric cloud clusters


  • Résumé

    For improvement of meso and microscale weather forecast models, forecasters need more and more local data relative to clouds amount, texture and spatial distribution. Moreover climate changes produce more ad more hazardous meteorological phenomena induced by clouds. For these reasons, observation networks need instruments for day and night monitoring of the cloud cover. After a brief history of the meteorological sciences, we report a state of the art of the cloud observation. Before going onto technical and scientific issues of the topic, specifications needed for such instrument have been listed. Considering state of the art, motivations to use thermal infrared technology are described. A wide set of experimentations still running up to now have been performed in Europe and in the USA. To improvement instrument, different approaches of modelling and theoretical issues have been studied. The initial goal which was the design of an instrument potentially deployable on the field has been matched. As a conclusion, we present potential optimizations of the instruments and basic considerations for a simpler instrument based on the same IR technique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (142 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 134-137

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004LEMA1022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.