Effets de l'éclairement visible et ultraviolet sur la croissance et la photosynthèse de microalgues : incidences sur l'écophysiologie du phytoplancton des claires ostréicoles

par Malko Rech

Thèse de doctorat en Biophysiologie des populations et des ecosystèmes

Sous la direction de Gérard Tremblin.

Soutenue en 2004

à Le Mans .


  • Résumé

    D'un point de vue technique, la première partie de ce travail a consisté à affiner les protocoles de mesure de la lumière reçue par les micro-algues. Les connaissances acquises lors de cette étape nous ont permis d'adapter le fluorimètre du laboratoire aux mier@>algues marines, et de développer un instrument permettant de déterminer la quantité de lumière effectivement absorbée par ce type de matériel végétal. Cαci nous a permis de comparer deux méthodes de mesure de la photosynthèse que sont l'oxymétrie et la fluorimétrie. Nos résultats montrent une excellente corrélation entre les mesures issues de ces deux méthodes dans la gamme des éclairements non-saturants et faiblement saturants. Au-delà, un découplage se produit, induit par la photo-inhibition du taux de transport des électrons. Au final, ces deux méthodes se révèlent complémentaires. Sur le plan physiologique, nous avons pu montrer que la réponse des différentes espèces de micro-algues étudiées à la qualité de l'éclairement reçu n'est pas corrélée à leur filiation taxonomique. Le comportement de la diatomée Haslea ostrearia cultivée à fort niveau d'éclairement présente ainsi plus de similitudes avec celui de la Chlorophycée Dunaliella tertiolecta qu'avec celui de Skeletonema costatum, une autre espèce de diatomée. Cette similitude est liée à l'accumulation de pigments photoprotecteurs par D. Tertiolecta et à la présence chez H. Ostrearia d'un pigment particulier, la marennine. Le rôle photoprotecteur de ce pigment est ainsi mis en évidence. Il ne s'agit pourtant pas de la fonction première de ce pigment: sa concentration diminue lorsque H. Ostrearia est exposée aux UV-R, bien que la marennine les absorbe. . .

  • Titre traduit

    Effects of visible and ultraviolet illumination ongrowth and photosynthesis of microalgues : incidences on the ecophysiology of oyster-ponds phytoplancton


  • Résumé

    From a technical point of view, the first part of this work consisted in refining the protocole of measurement of the light recoived by the mieroalgae. The knowedge obtained at the time of this stage of the work enabled us to adapt the laboratory fluorometer to the marine mieroalgae, and to develop an instrument allowing the détermination of the the quanfity of light actually absorbed by marine diatoms. This allowed us to compare two methods of measurement of photosynthesis, oxymetry and fluorimetry. Our results show an excellent corrélation between measurements resuiting from these two methods in the range of not-saturating and slightly saturating illuminafions. Beyond, a decoupling occurs, induced by the photo-inhibition of the rate of transport of the électrons. Finally, these two mothods appear complementary. On the physiological level, we could show that the response of the various species of microalgae studied to the quality of received illuminafion is not correlated to thair taxonomie filiation. The behavior of the diatom Haslea ostrearia cultivated on saturating levels of illumination presents thus more similarities vvith that of the Chlorophyceae Dunaliella tertolecta than mdth that of Skelatonema costatum, another diatom species. This similarity is related on the accumulation of photoprotective pigments by 0. Tertiolecta and to the presence in H. Ostrearia of a particular pigment, marennin. The photoprotective role of this pigment is thus highlighted. Lt is however not the first function of this pigment: its concentration decreases when H. Ostrearia is exposed to UV-R, despite of a strong absorption of these radiations by marennin. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : Bibliogr. p.159-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Le Mans Université (Le Mans). Service commun de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004LEMA1008
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.