Contribution de la méiofaune aux transferts des métaux dans le réseau trophique de la baie de Gdańsk (Baltique) et de la baie de Marennes-Oléron (Atlantique)

par Jadwiga Rzeźnik-Orignac

Thèse de doctorat en Océanographie biologique et environnement marin

Sous la direction de Pierre Miramand et de Maciej Wolowicz.

Soutenue en 2004

à La Rochelle .

  • Titre traduit

    Meiofauna contribution to metals transfers in the trophic network of the bay of Gdańsk (Baltic) and the Bay of Marennes-Oléron (Atlantic)


  • Résumé

    Les nématodes (groupe principal de la méiofaune) sont étudiés sous deux aspects: l’un, écologique, vise à déterminer la structure taxonomique/trophique du peuplement et évaluer sa contribution au flux de carbone au sein du système benthique dans les Baies de Marennes-Oléron et Gdańsk. Les résultats des expériences de traçage radioactif (14C) ont permis de quantifier le flux de carbone des diatomées benthiques vers les nématodes et confirment l’importance des nématodes dans le transfert du C au sein du réseau trophique benthique. L’autre, écotoxicologique, s’intéresse au compartiment comme réacteur biologique potentiel susceptible d’accumuler, biotransformer et transférer les métaux aux maillons supérieurs du réseau trophique. Le compartiment des nématodes aux concentrations de métaux supérieures à celles de la macrofaune constituerait une voie importante de transfert des métaux dans la chaîne alimentaire et jouerait un rôle majeur dans le recyclage des métaux fixés par les diatomées.


  • Résumé

    This study deals with the ecology and ecotoxicology of nematodes, the main component of meiofauna communities. In situ measurements at Bays of Marennes-Oléron and Gdańsk, provide information on taxonomic/trophic structures of nematode communities. Quantitative assessment of carbon fluxes between benthic diatoms and nematodes was obtained through radioactive labelling (14C). The results confirm the significant role of nematodes in carbon flux through the trophic network. A second aim relates to ecotoxicology, considering the nematode community as a functional component, which can accumulate and biotransform metals, and transport them further up in the trophic network. Metal concentrations in nematodes are higher than those observed in benthic macrofauna, and the nematodes may therefore constitute a significant pathway for metals in the food chain. Furthermore, the results indicate that nematodes hold a central position in recycling metals fixed by the microphytobenthos.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (247 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 221-243

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Rochelle. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.