Bases génétiques de la résistance de la tomate à Ralstonia solanacearum : comparaison des races 1 et 3

par Amandine Carmeille

Thèse de doctorat en Génétique. Virologie végétale

Sous la direction de Bernard Reynaud.

Soutenue en 2004

à La Réunion .


  • Résumé

    Une connaissance approfondie de la résistance à R. Solanacearum chez la tomate est nécessaire pour lutter efficacement contre le flétrissement bactérien. Les objectifs de ce travail sont d'identifier une source de résistance à la race 3, phylotype II (r3pII), de caractériser les bases génétiques de cette résistance et de les comparer à celles des souches de race 1. L. Esculentum var. Cerasiforme Hawaii 7996 a été identifié comme la meilleure source de résistance à une souche réunionnaise de r3pII parmi 82 génotypes de Lycopersicon sp. La cartographie des QTLs de résistance à la race 3 a été réalisée sur la descendance F3 issue de Hawaii 7996 x L. Pimpinellifolium WVa700 (sensible), durant deux saisons, en étudiant différents critères (symptômes et colonisation bactérienne). Cette étude a montré la présence d'un QTL généraliste à effet majeur et de QTLs critère ou saison spécifiques. La cartographie des QTLs de résistance aux souches réunionnaises de r1pI et r3pII dans la descendance F8 et la comparaison avec d'autres études révèlent une spécificité phylotypiques des QTLs.

  • Titre traduit

    Genetic basis of resistance to Ralstonia solanacearum in tomato : comparison between race 1 and race 3


  • Résumé

    A deep knowledge of the genetic basis of tomato resistance against R. Solanacearum is required to control efficiently bacterial wilt disease. The aim of this study is to identify a resistance source against a race 3, phylotype II (r3pII) strain, to characterise the genetic basis of this resistance for comparison with resistance to race 1 strains. The best best source of partial resistance to a Reunion Island r3pII strain was identifid in L. Esculentum var. Cerasiforme Hawaii 7996 among 82 Lycopersicon sp. Accessions. QTL mapping for resistance was performed in a F3 population derived from Hawaii 7996 x L. Pimpinellifolium WVa 700 (susceptible) during two seasons and using different resistance criteria (symptoms and bacterial colonisation). A generalist QTL with major effect and several QTLs criterion or season-specific were detected. QTL mapping experiments performed on the F8 population using r1pI and r3pII strains from Reunion Island and comparison with previous studies reveals a phylotype-specificity of some QTLs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (147 p.-[12] f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 122-147. Annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004LARE0026
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.