Le "district six" du Cap : défi à la politique d'apartheid, symbole de la nouvelle Afrique du Sud ?

par Mozama Mamodaly

Thèse de doctorat en Anglais. Civilisation du monde anglophone

Sous la direction de Claude Brissac-Féral et de Robert Griffiths.

Soutenue en 2004

à La Réunion .


  • Résumé

    En 1948, au moment où le Parti National prend le pouvoir en Afrique du Sud, les habitants du quartier de District Six au Cap forment une communauté multiculturelle unie en plein centre-ville à proximité du Parlement. Le quartier est un défi à l'idéologie d'apartheid. Aussi, le gouvernement le proclame " blanc " dans le cadre de la loi sur les zones réservées. Les habitants sont expulsés de chez eux et District Six est détruit et renommé " Zonnebloem ". Cependant, le gouvernement du Parti National ne pourra pas reconstruire le quartier pour les " Blancs " en raison de la résistance des District Sixers. I l restera vide et symbolisera les horreurs de l'apartheid. En 1994, le musée de District Six ouvre ses portes pour recréer le quartier disparu. Peu de temps après, le gouvernement de Nelson Mandela décide de rendre District Six à ses anciens habitants et de la reconstruire en tant que symbole de la nouvelle Afrique du Sud multiculturelle réconciliée.

  • Titre traduit

    Cape town's District Six : challenge to the apartheid policy, symbol of the new South Africa?


  • Résumé

    In 1948, when the National Party takes over the government in South Africa, the inhabitants of Cape Town's District Six constitute a united multicultural community in the city centre located next to the Parliament. The neighbourhood is a challenge to the apartheid ideology. That is why the government declares it "white" according to the Group Areas Act. The inhabitants are expelled from their. Homes and District Six is destroyed and renamed "Zonnebloem". Yet, the National Party government does not manage to rebuild the neighbourhood for the "Whites" because of the Sixers District's resistance. It remains empty and symbolizes the horrors of apartheid. In 1994, the District Six museum opens in order to recreate the vanished neighbourhood. Some time later, the Nelson Mandela government decides to give District Six back to its former residents and to redevelop it as a symbol of the new multicultural and reconciled South Africa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (747 f.-[3] f. de cartes dépl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 439-488. Index. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.