Modélisation logique de liens entre attributs hétérogènes, fondée sur une technique de fermeture vectorielle généralisée dans un environnement multimédia à couplage

par Jean-Christophe Lecoq

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Michel Mainguenaud.

Soutenue en 2004

à l'INSA de Rouen .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La modélisation logique multimédia fait intervenir l'intégration d'attributs hétérogènes (alphanumériques et représentations) sur plusieurs niveaux de données. Cette forme d'intégration est assez peu abordée dans la littérature mais présente de nombreux avantages de plus-value sémantique pour le système. Peu de modèles sont fondés autour de ce paradigme, ni le modèle multidimensionnel des bases de données, ni les environnements hétérogènes fédérés ne permettent de prendre en compte la dépendance des traitements. La plupart des systèmes multimédia ignorent globalement la dépendance de leurs systèmes locaux. Nous présentons une approche fondée sur la généralisation d'une technique de fermeture vectorielle dans un environnement à couplage. Cette approche permet de conserver l'autonomie des sous-systèmes hétérogènes tout en définissant une famille d'opérateurs globaux. La fermeture est fondée sur un espace intermédiaire constitué de concepts. Pour généraliser cette approche à tout type de représentation, nous définissons une méthode d'apprentissage analytique structurelle pour ces concepts, basée sur un principe réductionniste de la forme. L'approche est de type différentielle, en faisant varier légèrement le type d'une représentation pour laquelle nous connaissons les concepts nous déterminons la variations conceptuelle. De ce fait, la dérive liée à notre approche spéculative est contrôlée. Pour valider cette méthode, nous proposons quelques exemples sur des problèmes joués. Dans le cas du spatial d'abord, nous exposons une extension du pouvoir d'expression de manière à prendre en compte les représentations composites et non simplement connexes. Cette extension nous montre qu'à opérateur constant, l'augmentation de l'espace intermédiaire rend plus séléctif le mécanisme de sélection des attributs. L'extension nous montre aussi que nous pouvons exprimer sémantiquement de nouveaux opérateurs. Dans le cas graphique, nous réalisons une contribution originale en construisant une fermeture graphique. Enfin nous proposons des exemples d'intégration entre représentations pour l'amélioration du maintien de la cohérence multimédia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 189 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Rouen Normandie).
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.