Photopolymerized micro-and nano-composites : interface chemistry and its role on interfacial adhesion

par Francesca Peditto

Thèse de doctorat en Matériaux polymères et composites

Sous la direction de Aldo Priola et de Jean-François Gérard.

Soutenue en 2004

à Villeurbanne, INSA .


  • Résumé

    The aim of this work is to realize epoxy-based UV-cured polymer composites reinforced by nanosilica or glass fibres and to characterize them using specific techniques (ATG, FT-IR, SEM, AFM, wettability measurements, microbond test ). The inorganic surfaces were chemically modified in order to improve their compatibility with the selected polymetric matrix. Their characterization shows that the obtained surface properties promote the chemical interaction between the matrix and the fillers. The influence of the type and treatment of the inorganic filler on the photopolymerization kinetics and on adhesion properties were evaluated. The obtained results show that the presence of inorganic fillers modifies the reaction kinetics and that the surface treatment promotes the formations of strong bonds between the two phases of the composites. Thanks to this work, new composites materials with innovative properties were obtained.


  • Résumé

    Le but de ce travail est de réaliser par photopolymérisation UV des composites à matrice époxy avec soit des nanocharges de silice soit des fibres de verre et de les caractériser à l'aide de techniques appropriées (ATG, FT-IR, SEM, AFM, mouillage, test d'adhérence). Les surfaces inorganiques ont été modifiées par greffage chimique pour optimiser leur compatibilité avec les différentes matrices. La caractérisation montre que les propriétés obtenues améliorent l'interaction chimique entre la matrice et les charges. L'influence de la nature des charges et leur traitement de surface sur les cinétiques de photopolymérisation et l'adhérence ont été évalués. Les résultats montrent que la présence des charges modifie les cinétiques de réaction et que le greffage porte à la formation de liaisons fortes entre les deux phases. L'ensemble de ce travail a permis d'obtenir des matériaux composites ayant des propriétés encore jamais signalées à ce jour.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : XVI-III-133 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [124]-133

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : C.83(2835)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.