Maîtrise du polymorphisme dans les procédés de cristallisation de produits d'intérêts pharmaceutiques : application à la cristallisation de l'éflucimibe

par Sébastien Teychené

Thèse de doctorat en Génie des procédés et de l'environnement

Sous la direction de Béatrice Biscans.

Soutenue en 2004

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'éflucimibe est un principe actif cristallisé par refroidissement dont deux formes polymorphes A et B sont susceptibles d'apparaître simultanément. Seule la forme A est souhaitée. L'objectif de cette étude est de comprendre les mécanismes qui gouvernent le polymorphisme. Des techniques de caractérisation des polymorphes ont été mises au point. Les courbes de solubilité des deux formes ont été mesurées expérimentalement et modélisées (UNIQUAC). Les solubilités des deux formes sont très proches. La détermination des cinétiques de nucléation des formes, a permis d'établir un diagramme de prédominance. Ces résultats montrent que la forme A est majoritaire à faible concentration. Les études de cristallisation montrent que si la forme A peut être obtenue, une prise en masse survient, limitant l'extrapolation du procédé. L'étude rhéologique de ces suspensions montre quà́ partir d'une concentration seuil en particules, elle se structure comme un gel

  • Titre traduit

    Control of polymorphism in pharmaceutical crystallization process : application to the crystallization of eflucimibe drug


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [147]-154

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2004 TEC
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.