La régulation transcriptionnelle dépendante de l'auxine lors du développement du fruit : caractérisation fonctionnelle du gene DR4, un homologue d'aux/IAA chez la tomate (Lycopersicon esculentum, Mill)

par Hua Wang

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire et cellulaire végétale

Sous la direction de Mondher Bouzayen.

Soutenue en 2004

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Le développement des fruits de l'anthèse à la maturation est un processus génétiquement programmé dont le déroulement se trouve sous un contrôle multihormonal. Alors que l'éthylène joue un rôle déterminant au cours de la maturation des fruits climactériques comme la tomate, les modalités d'intervention des autres hormones ne sont toujours pas connus. Une approche de criblage différentiel a permis d'isoler au laboratoire plusieurs gènes codant pour des régulateurs transcriptionnels impliqués dans la réponse à l'auxine et montrant un profil d'expression qui varie au cours de la maturation et en réponse à l'éthylène. Le travail présenté dans cette thèse est focalisé sur la caractérisation fonctionnelle dugène DR4 apparenté à la famille des Aux/IAA de la tomate dont le rôle en tant que médiateurs de la réponse des plantes à l'auxine est bien connu. Alors que de nombreux mutants "gain de fonction" touchant les gènes Aux/IAA ont été décrits chez Arabidopsis, de façon remarquable, aucun mutant "perte de fonction" n'a été caractérisé à ce jour. Le travail présenté ici montre que la sous-expression du gène DR4 chez la tomate affecte plusieurs processus de développement de l'auxine. [. . . ]

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.159-172

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004INPT019A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.