Caractérisation des substances humiques biomimétiques : effets sur les végétaux

par Boris Eyheraguibel

Thèse de doctorat en Sciences des agroressources

Sous la direction de Philippe Morard.

Soutenue en 2004

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Présentes dans tous les écosystèmes, les substances humiques sont les constituants majeurs de la matière organique. Dans les sols, ces molécules possèdent des effets positifs sur la croissance et le développement des plantes. Cependant, la composition et les propriétés des substances humiques varient selon l'origine et leurs conditions de formation. La transformation physico-chimique d'une matière première végétale homogène permet de préparer des produits de composition stable et reproductible, les substances humiques biomimétiques (SHB), comparables aux substances humiques naturelles. Les objectifs de ce travail visent, d'une part, à déterminer la composition et l'origine des substances humiques biomimétiques à travers leurs caractérisations chimiques; et d'autre part, à évaluer l'efficacité de ces produits sur la croissance et le développement des plantes (pélargonium, maïs) cultivées en culture hors-sol. L'analyse chimique des produits obtenus montre que les substances humiques biomimétiques possèdent les mêmes propriétés que les substances humiques naturelles. Elles sont composées de 60% d'acides humiques dérivés principalement de la lignine et de 40% d'acides fulviques provenant de la cellulose et de l'hémicellulose. L'application de substances humiques biomimétiques induit des effets positifs sur les végétaux pour une dose optimale de 50 mg. L-1 de carbone. La germination et la rhizogenèse du maïs sont stimulées en présence d'extraits humiques. Les effets des substances humiques biomimétiques se traduisent également par la stimulation de la mise à fleur du pélargonium et l'accélération des phases végétatives du maïs. Ces produits semblent agir sur la vitesse des mécanismes de croissance. L'ajout du produit permet aux plants de maïs de réaliser une économie d'eau en réduisant leur consommation. De plus, les acides fulviques semblent plus efficaces que les acides humiques. Ce travail précise l'intérêt des substances humiques biomimétiques et permet d'envisager leur application dans les domaines horticole et agricole.

  • Titre traduit

    Caracterization of biomimetic humic substances : effects on plants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 179-186

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004INPT013A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.