Une pêcherie côtière à Sri Lanka : approche mono-spécifique et multispécifique

par Sisira Haputhantri

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jacques Moreau.

Soutenue en 2004

à Toulouse, INPT .

  • Titre traduit

    Assessment of a coastal fishery of Sri Lanka using single-species and multi-species approaches


  • Résumé

    La présente thèse concerne les pêcheries côtières des Clupéidés du plateau continental sud de Sri Lanka. Il s'agit d'une pêcherie aux filets maillants recherchant des populations de petits clupéidés littoraux. Dan un premier chapitre, le contexte général des pêches de Sri Lanka est présenté tout comme l'importance relative de cette pêcherie dans l'approvisionnement du pays en poissons marins. Suit un chapitre sur les modalités précises de l'effort de pêche :engins, embarcations , fréquentation des eaux marines ; Les captures par unité d'effort sont étudiées tant dans leurs variations spatiales que saisonnières. Les chapitres 3 et 4 sont une analyse mathématique de cette pêcherie sur une base mono-spécifique après standardisation des valeurs de la prise par unité d'effort de pêche ce qui est l'occasion d'aborder les sources de variations autres que la capturabilité des poissons sensu stricto. La prédiction des variations de cette prise par unité d'effort en fonction de plusieurs paramètres est abordée à l'aide de modèles non linéaires. Mesurant les limites de cette approche notamment lors de la discussion de ces deux chapitres, l'auteur proposé une approche multispécifique basée sur la quantification des relations trophique à l'intérieur de l'écosystème littoral côtier de Sri Lanka. Cette approche permet plusieurs types de calculs et de simulations démontrant que ces populations sont vulnérables en cas d'augmentation massive de l'effort de pèche mais que cette pêcherie se développe et peut se gérer indépendamment des autres pêcheries qui exercent leur pression sur d'autres communautés piscicoles ; Les risques écologiques liés au phénomène d' El Nino sont également approchés. La conclusion met l'accent sur l'insuffisance actuelle de recherche et d'aménagement de ces pêcheries littorales sri lankaises malgré les compétences locales. L'absence quasi totale de dialogue entre les chercheurs, les gestionnaires et les bénéficiaires de ces divers travaux est également signalée comme un frein a une gestion durable de la ressource.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 174 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.167-174

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004INPT008A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.