Etude des mécanismes de codépôt des alliages zinc-nickel

par Karim Saïdi

Thèse de doctorat en Génie des procédés et de l'environnement

Sous la direction de Patrick Duverneuil.

Soutenue en 2004

à Toulouse, INPT .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Study of mechanisms of electrodeposition of zinc-nickel alloys


  • Résumé

    Les alliages zinc-nickel apportent une protection anticorrosion, sacrificielle optimale à l'acier. Maîtriser la teneur en nickel de ces alliages est essentiel pour la résistance à la corrosion, et nécessite la connaissance du mécanisme de leur codéposition. La composition d'un dépôt zinc-nickel dépend des conditions opératoires (teneur du bain en ions métalliques, sel support, densité de courant,. . . ) et de l'effet du substrat (effet catalytique du nickel sur le zinc). La codéposition des alliages Zn-Ni est normale en sous potentiel mais à des potentiels plus négatifs que celui d'équilibre du zinc, elle est souvent anormale et des fois équilibrée. Le caractère anormal résulte de la lenteur de la cinétique de réduction du nickel par rapport à celle du zinc qui est dûe à la composition du bain et à l'effet du substrat. Un modèle a été proposé pour répondre à l'exigence industrielle de contrôler la teneur du dépôt en nickel. Ce modèle lie la composition du dépôt aux conditions opératoires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 184 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 180-184

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Service de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 2004 SAI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.