Interactions entre la rhizodéposition de composés carbonés et la disponibilité en N minéral chez Lolium multiflorum aux stades végétatifs

par Frédéric Henry

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Christophe Robin.

Soutenue en 2004

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .


  • Résumé

    Notre travail porte sur la compréhension des interactions entre la libération de carbone par les racines et la disponibilité en azote minéral dans la rhizosphère. Deux objectifs ont été fixés: caractériser l'effet de l'azote sur la rhizodéposition et évaluer l'impact de la rhizodéposition sur le cycle interne de l'azote dans la rhizosphère en incluant l'étude des communautés microbiennes. Nous avons travaillé sur une graminée prairiale (Lolium multiflorum), en hydroponie axénique et en sol non stérile. La rhizodéposition a été évaluée par des mesures directes, par le marquage ponctuel des photo-assimilats au 14C et par un biosenseur rapporteur de la disponibilité en carbone. La microflore a été caractérisée par sa taille, son activité et la structure de ses communautés. Relativement au cycle interne de l'azote, nous avons déterminé les teneurs en azote minéral et en azote organique dans les sols, le bilan net des transformations de l'azote, l'activité argininase et le facteur limitant (C, N) de la croissance bactérienne. Nos résultats ont permis de montrer, en hydroponie, que l'azote augmentait la quantité de carbone libérée par les racines. L'exsudation a pu être modélisée par le nombre de ramification et la teneur en carbone soluble racinaire. En sol, les résultats sont moins tranchés en raison d'une forte fourniture du sol témoin en azote minéral. Dans la rhizosphère, par rapport au sol non adhérent, la densité et l'activité bactériennes ont été augmentées. La structure des communautés n'a pas été significativement modifiée. Nous avons montré que dans la rhizosphère, l'activité argininase était augmentée, suggérant une augmentation de la minéralisation brute de l'azote. Par ailleurs, nous avons observé une tendance de moindre minéralisation nette pour le sol échantillonné au voisinage des racines. Les relations entre les rhizodépôts et la dynamique de l'azote dans la rhizosphère sont discutées.

  • Titre traduit

    Interactions of rhizodeposition of carbon compounds and inogranic nitrogen availability of Lolium multiflorum at vegetatives stages


  • Résumé

    Our work focuses on the interactions between the release of carbon by roots and the nitrogen availability in the rhizosphere. Two main objectives have been established : to characterize the effect of nitrogen on rhizodeposition process and to evaluate the impact of rhizodeposition on the nitrogen internai cycle including the study of microbial communities. We worked on a meadow grass: Lolium multiflorum, grown in hydroponics or in non sterile soil. Rhizodeposition has been evaluated by direct measurements, by the labelling of photo-assimilates by 14C and by the use of a biosensor reporting on the carbon availability. Microbial biomass has been characterised through its size, its activity and the structures of its community. The internai cycle of nitrogen, was studied by the determination of the argininase activity, the balance sheet of nitrogen transformations and by evaluating the limiting factor of bacterial growth. Our results indicate, in hydroponics, that nitrogen increased the quantity of carbon released from roots. This has been modelled by the number of root branches and the root soluble carbon concentration. Ln soils results are less marked due to the high concentrations of nitrogen in our control soils. Ln the rhizosphere, compared to the non adhering soil, bacterial activity and density have been increased. Communities structure has not been modified. We have shown, that in the rhizosphere, argininase activity was increased suggesting an increase of gross mineralisation. Moreover, balance sheet of the nitrogen transformations was in favour of a decrease of nitrogen mineralisation in the soil sam pies in the vicinity of roots. The relationships between rhizodeposits and nitrogen dynamics in the the rhizosphere are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (213 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 175-193

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004 HENRY F.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.