Partitionnement des services de communication en vue de la génération automatique des interfaces logicielles / matérielles

par Yanick Paviot

Thèse de doctorat en Micro-électronique

Sous la direction de Ahmed Amine Jerraya et de Sungjoo Yoo.

Soutenue en 2004

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Partitionnement des services de communication en vue de la génération automatique des interfaces logicielles/matérielles. Les technologies actuelles permettent l'intégration de systèmes de plus en plus complexes sur une seule puce. L'augmentation de la complexité induit un accroissement du temps de conception alors que paradoxalement, le concurrence économique impose des temps de mise sur le marché de plus en plus courts. Pour tenter de limiter ce décalage et d'accroître la productivité, l'industrie fait de plus en plus appel à la réutilisation de composants logiciels et matériels pour concevoir leurs systèmes. L'un des problèmes de ce type de conception est celui de la réalisation de la communication entre composants. Cette thèse traite de la communication entre processeurs réalisée par des interfaces mixtes logicielles/matérielles. Leur difficulté de conception et l'impact du choix de partitionnement entre parties logicielle et matérielle nécessitent le développement de méthodes de génération automatique d'interfaces logicielles/matérielles pour l'exploration du partitionnement des services de communication. La contribution de cette thèse consiste en une formalisation des problèmes liés à l'implémentation mixte logicielle/matérielle des services de communication et une proposition de flot pour la génération automatique d'interfaces. Des expériences de réalisations de primitives MPI ont permis d'appréhender le problème et de proposer un flot de génération automatique.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Communication services partitioning for automatic hardware software interface generation


  • Résumé

    Current technologies enable the integration of more and more complex systems on a single chip. The increase in complexity leads to an increase of design time whereas economical competition demands to ever shorter time to market. In order to try to fill this gap and to increase productivity, reuse of HW and SW components to design systems is used more and more by industrial firms. One problem of these design methodologies is about communication between components. The topic of this thesis is hardware/software interface implementation for communication between processors. Interface design difficulties and impact of hardware/software partitioning require automatic interfaces generation in order to enable exploration of partitioning solutions. The contributions of this thesis are formalization of problems with regard to communication services implementation by hardware/software interface, and a suggestion of an automatic interfaces generation flow. Two experiences with MPI implementations led to understanding of the partitioning problematics and to an automatic generation flow.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : x-143 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 139-143

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/INPG/0057
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/INPG/0057/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.