Influence de l'utilisation de la pâte désencrée sur la chimie de la partie humide

par Elisa Zeno

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Evelyne Mauret.

Soutenue en 2004

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'utilisation des fibres désencrées pour la fabrication des papiers, y compris ceux à fortes valeurs ajoutées, est en constante augmentation dans l'industrie papetière. Toutefois, cette croissance, justifiée aussi bien par des raisons socio-économiques qu'environnementales, est modéré par les problèmes rencontrés lors du procédé de fabrication du papier et, plus particulièrement, par l'effet négatif de la pâte sur la chimie de la partie humide. Cet impact néfaste est assez inquiétant car il s'ajoute à d'autres tendances inéluctables du marché qui affectent déjà la rétention, l'égouttage et le collage apportés par les sytèmes conventionnels. Il est donc indispensable de maîtriser les difficultés engendrées par l'utilisation de la pâte désencrée afin de pouvoir exploiter son potentiel élevé, sans ajouter des problèmes supplémentaires au procédé. Cela peut être réalisé seulement en développant une meilleure connaissance de son influence sur la chimie de la partie humide. Ceci a donc été l'objectif principal de ce travail, qui a permis de mieux caractériser la contamination de la pâte désencrée et son effet sur la rétention, l'égouttage et le collage. En particulier, les expériences menées ont montré que les substances tensioactives présentes dans la pâte (additifs résiduels de désencrage ou d'autre origine) peuvent perturber les systèmes traditionnellement employés, avec des différences spécifiques selon leur nature. Les phénomènes concernés dans cette action perturbatrice ont été aussi étudiés et, dans certains cas, identifiés, en permettant ainsi de proposer des solutions pour contrecarrer l'impact négatif et ouvrant des perspectives pour ce travail.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Influence of deinked pulp use on the wet end chemistry


  • Résumé

    Deinked fibre use is increasing widely in paper manufacture, including hight value-added grades. However, this increase, justified by soci-economic reasons as well as by environmental pressure, is limited by problems engendered during papermaking and, more particularly, by the pulp's negative effect on wet end chemistry. This impact is troubling because it combines with other market trends which are already affecting retention, drainage and sizing provided by conventional systems. It is thus essential to control the difficulties of the developing a better knowledge of deinked pulp influence on wet end chemistry. This has thus been the main objective of this work, which, after having better characterised pulp contamination, pointed out its effect on retention, drainage and sizing. In particular, the performed experiments have demonstrated that the surface-active substances present the pulp (residual deinking additives or from other sources) can disturb the systems traditionally employed, with differences specific to their properties, depending on structures. Phenomena involved in these disturbances were also studied an, in some cases, identified, making it possible to propose solutions to counter-act negative effects. Moreover, the results obtained, oriented several perspectives for this work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 236 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/INPG/0050
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/INPG/0050/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.