Réduction de l'émission électromagnétique des circuits intégrés : l'alternative asynchrone

par Dhanistha Panyasak

Thèse de doctorat en Micro-électronique

Sous la direction de Marc Renaudin et de Gilles Sicard.

Soutenue en 2004

à Grenoble, INPG .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail de synthèse s'attache à la réduction du phénomène d'interférence électromagnétique dans les circuits intégrés numériques. Les méthodes développées s'adressent aux descriptions haut-niveau des circuits afin de réduire les modifications rétroactives dans le flot de conception et de circonscrire ainsi le temps et les coûts dédiés à l'élaboration du circuit. Une première méthode appelée "Asynchronisation" propose de s'affranchir de la principale source d'émission dans les circuits numériques : l'horloge. Ce signal de contrôle est remplacé par des communications locales d'une manière permettant de conserver la comptabilité cycle à cycle du circuit. Les communications locales sont ensuite exploitées par la seconde méthode "mise en forme du courant" ("Current Shaping") afin de réduire davantage l'émission électromagnétique du circuit. La concurrence des traitements dans le circuit est minimisée par ordonnancement. Les pics de courant résultant de la simultanéité des actions dans le circuit sont ainsi minimisés. De plus, une étude a été menée sur les protocoles 4 phases en vue de déterminer comment réduire davantage leur émission électromagnétique.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Electromagnetic emission reduction in integrated circuits : the asynchronous alternative.


  • Résumé

    This PhD thesis work aims to reduce electromagnetic interference phenomenon in digital intégrated circuits. The developed methods address high-level descriptions of circuits in order to reduce the retroactive modifications in the design flow and to thus circumscribe the time and the costs dedicated to the circuit development. A first method called "asynchronisation" suggests to suppress the principal source of electromagnetic emission in the digital circuits : the clock. This signal of control is replaced by local communications with a technique which preserves cycle compatibility with cycle of the circuit. The local communication are then exploited by the second method ("Current Shaping") in order to reduce further electromagnetic emission. The treatment concurrencies in the circuit are minimized by scheduling. The peaks of current resulting from the simultaneity of the actions in the circuit are thus minimized. Moreover, the 4 phases protocols were studied in order to determine how their electromagnetic emission can be reduced

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : xxv-215 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 193-203

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/INPG/0048
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/INPG/0048/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.