Tokutomi Roka et l'écriture du moi (1907-1914)

par Jean Guillamaud

Thèse de doctorat en Études japonaises

Sous la direction de Emmanuel Lozerand.

Soutenue en 2004

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Cet écrivain japonais (1868-1927), devenu vers 1900 une des figures les plus importantes de la littérature de son temps, connut dans sa vie personnelle un changement spectaculaire. A partir de 1907, son activité littéraire se tourna vers l'écriture de soi. L'étude des deux premières œuvres qui reflètent cette nouvelle orientation est l'objectif de ce travail. La première partie présente la biographie de Roka jusqu'à 1907 en insistant sur ce qui prépare l'évolution ultérieure. La deuxième est consacrée au recueil de textes en prose Mimizu no tawakoto (Propos sans queue ni tête du ver de la terre 1913), fruit de six ans à la campagne : à travers la variété des textes se construit un moi qui trouve son identité en poursuivant l'idéal tolstoïen. La troisième suit le développement de l'écriture du moi jusqu'à la rédaction de Kuroi me to cha. Iro no me (Les yeux noirs et les yeux clairs 1914). Par les procédés du roman, cette œuvre autobiographique recrée l'expérience du moi aux prises avec un échec amoureux à l'âge de vingt ans.

  • Titre traduit

    Tokutomi Roka and writing (about) the self (1907-1914)


  • Résumé

    This Japanese writer (1868-1927) became one of the most important literary figures of his time at the beginning of the 20th century. He experienced spectacular personal changes and, from 1907 on, he devoted his creation to writing about himself. The goal of this dissertation is the study of the first two works which reflected this new orientation. The first part gives Roka's biography up to 1907, emphasizing these aspects which led to his subsequent development. The second part focuses on a prose collection entitled Mimizu no tawakoto (The earthworm's gibberish 1913), the result of six years in the country. The variety of these texts contributes to the construction of a self which finds its identity by seeking Tolstoy's ideal. The third part shows the writing about the self evolving into the elaboration of Kuroi me to cha. Iro no me (Dark eyes, fair eyes 1914). Using technics inspired by novels, this autobiographical piece portrays the experience of the self as it faces a romantic disappointment at the age of twenty.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (521 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 505-517

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.166
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.166
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.