Georges Ioannou : le corps de l'œuvre, psyché de l'écrivain, sociopoétique de l'œuvre

par Sophie Iakovidou

Thèse de doctorat en Langues, littératures et sociétés

Sous la direction de Henri Tonnet.

Soutenue en 2004

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    Le présent travail aborde l'œuvre de G. Ioannou en suivant les suggestions de l'auteur sur la façon dont on devrait lire son œuvre. Outre les éléments extratextuels qui nous guident dans notre lecture, en donnant le cadre social de l'écriture, et donc les éléments de la sociopoétique de l'œuvre, d'autres indices, de nature intratextuelle y sont également examinés (le travail de la citation, les faits divers, la façon de se positionner par rapport à la famille poétique), ce qui montre la diversité des tactiques qu'a développées Ioannou afin de contrôler la réception de son œuvre. Au sein de cette entreprise de contrôle, l'imaginaire de l'écrivain devient aussi une sorte de construction dans le champ littéraire. L'enjeu des diverses tentatives de la part de l'écrivain d'agir sur la réception de son œuvre étant justement les véritables dimensions de cette œuvre, le sort littéraire du corps de l'œuvre, notre réponse est donnée à la fin de cette étude à travers une lecture de l'œuvre de C. Takstis. Malgré les supposées affinités, les deux écrivains ne divergent pas simplement au niveau de leurs trajectoires littéraires, mais surtout à celui de l'ethos d'écrivain.

  • Titre traduit

    G. Ioannou : Imaginary of the author, sociopoetics of his complete works


  • Résumé

    This is a study of the complete works of G. Ioannou, which is taking into account his own suggestions on how his work should be read. Alongside with the quantity of elements given by the author, we are also examining intratextual techniques (the function of quotation, "faits divers", as well as the relationship with the poetic family), so as to show the diversity of tactics used by the author in order to control the reception of his work. Among these strategies, his own imaginary is also becoming some kind of a construction in the literary fields. The real aim of this enterprise being the true dimensions of his complete works and its literary fate, our answer is given in the end of this study towards a comparative, not to say antithetic, reading of the work of C. Taktsis. Despite the supposed affinities, the two authors diverge in various points, not only purely literary ones, but also ethical ; their difference relies on a level of literary ethics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (246 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 231-244

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.95
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.95

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2004INAL0001
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.