Le nom de l'ennemi : "Bourgeois" et "bourgeoisie" chez les écrivains et intellectuels français dans l'entre-deux-guerres

par Valérie Foucher

Thèse de doctorat en Science politique. Pensée politique

Sous la direction de Marc Lazar.

Soutenue en 2004

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    "Bourgeois" est devenu le nom de l'ennemi chez les écrivains et les intellectuels français de l'entre-deux-guerres car il s'opère une triple rencontre entre un mot chargé de sens, un milieu caractérisé par un ensemble de valeurs reconnues et une époque dans laquelle prévaut un diagnostic de crise de civilisation. Le mot épouse l'époque et devient un mot de désignation de l'ennemi au sens large dans la société mais qui acquiert un sens tout particulier dans un monde des lettres ouvert à la politisation et par ailleurs structuré par des valeurs opposées au monde bourgeois et dans lequel prévaut une tension existentielle entre la naissance bourgeoise et l'idéal artistique.

  • Titre traduit

    ˜The œname of the enemy : "Bourgeois" and "bourgeoisie" among the French writers and intellectuals in the interwar period


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (981 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 803-854

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.