Les télécommunications internationales et l'Etat occidental : libertés de communiquer et relations internationales

par Stéphane Lambert

Thèse de doctorat en Science politique. Science politique des relations internationales

Sous la direction de Bertrand Badie.

Soutenue en 2004

à Paris, Institut d'études politiques .


  • Résumé

    La concurrence internationale, l'industrialisation et le changement technologique rapide depuis le milieu du XIXe siècle ont forcé les Etats à permettre l'usage à des fins privées des télécommunications. Depuis l'apparition du télégraphe, les télécommunications sont devenues rapidement régionales et internationales. Dans la deuxième moitié du XXe siècle, les Etats-Unis, profitant d'une avance technologique, ont lancé la concurrence internationale dans les télécommunications. Ils ont permis à une multitude de contourner les réseaux historiques nationaux en basculant leurs télécommunications sur les réseaus américains. L'étude comparée des Etats-Unis, du Canada, de la France, du Royaume-Uni, de l'Allemagne et du Japon montre que, faca à la dégradation compétitive de leur industrie des télécommunications, l'intégration croissante des marché̀s et la montée des pratiques de contournement, les pays industrialisés ont rapidement déréglementé leurs télécommunications. Cette déréglementation a conduit à l'ouverture d'un canal horizontal planétaire relativement accessible, bon marché et à l'abri du contôle des Etats. De nombreux acteurs ont investi cet espace dans un effort d'autonomisation par rapport aux Etats : les ONGI, les mafias, les diasporas, les différentes communautés en-ligne, etc. Même l'individu peut trouver une résonance globale à ses projets. Certaines communautés sont violentes, d'autres économiquement puissantes, toutes sont normatives en s'engageant dans la création, la promotion et l'accréditation de normes. En retour, ceci a conduit à un monde "turbulent" où les Etats nations et les acteurs transnationaux s'entrechoquent le long de différences sémantiques.

  • Titre traduit

    International telecommunications and the Western State : the freedoms to communicate and international relations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (462 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 446-462 et en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.