Personnage et paysage : pour une redéfinition de leur statut narratif : les exemples de Julien Gracq et Cesare Pavese

par Christèle Devoivre

Thèse de doctorat en Littératures comparées

Sous la direction de Danièle Chauvin.

Soutenue en 2004

à l'Université Stendhal (Grenoble) .


  • Résumé

    Cette étude s'intéresse aux relations qu'entretiennent le personnage et le paysage dans le récit poétique et s'appuie sur les récits de Julien Gracq et Cesare Pavese. Dans un premier temps, on constatera une rupture par rapport à la tradition dans la présentation du personnage et du paysage : le premier n'est pas décrit tandis que le deuxième l'est longuement. Puis en examinant les rapports entre l'homme et l'espace, on verra que le premier s'efface au profit du second, tandis que l'action est rejetée hors des limites du texte. La seconde partie de cette étude montrera que le personnage se charge progressivement d'attributs propres au paysage et en vient à porter en lui-même son propre espace. La fin de ce parcours mettra en avant comment à son tour le paysage s'échappe du cadre de décor qui lui est dévolu pour devenir à la fois objet et agent de la fiction, enjeu d'une quête qui le replace au cœur du texte. La conclusion amènera alors à une redéfinition des statuts du personnage et du paysage en tant qu'éléments narratifs capables d'assumer de manière complémentaire différentes fonctions selon les besoins du texte.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., 383 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 343-383

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2004/32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.