Vivre la rue

par Gilles Orcel

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Pessin.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Living the street


  • Résumé

    C'est une enquête de type qualitatif qui s'est déroulée sur plusieurs années d'observation participante, en vue d'une étude d'etnologie sociologique. Cette étude rapporte la vie dans le monde de la rue, non vu au travers de ses manques, mais vu au travers de ses capacités créatrices, langagières, dans les agoras, et artistiques. Se révèle un monde de la rue, ordonné par l'affirmation de valeurs propres, avec un mythe qui le structure, des relations humaines complexes et profondes tendues par une soif particulière de l'autre, et des productions d'oeuvres sans lesquelles ce monde ne serait pas ce qu'il est, et pourrait être réduit - comme il l'est trop souvent - à un monde des "sans". Les créations d'oeuvres contribuent à la construction des identités collective et individuelle. Les modes de vie du monde de la rue et les créations traduisent les dynamismes puissants des imaginaires qui en sont à l'origine. Cette étude contribue à définir la rue "choisie" par rapport à la rue "subie", avec comme objet d'atteindre à l'essence urbaine ; objet double : scientifique autant qu'humain.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (139, 17 f.)
  • Notes : Thèse non reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 1-17

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2004/41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.