L'acquisition et la mobilisation des connaissances lexicales orthographiques : tests d'hypothèses développementales issues du modèle de lecture de Ans, Carbonnel et Valdois (1998)

par Marie-Line Bosse

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Sylviane Valdois et de Marie-Josèphe Tainturier.

Soutenue en 2004

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie l'acquisition de ces connaissances orthographiques lexicales chez l'enfant. Les hypothèses testées ont été élaborées à partir du modèle multi-trace de lecture experte de Ans, Carbonnel, et Valdois (1998). Une première série d'études permet de conforter l'hypothèse d'un fonctionnement analogique chez l'enfant en montrant notamment que des connaissances orthographiques lexicales peuvent être acquises dès le début de l'apprentissage et peuvent être activées lors du traitement de mots nouveaux. La suite de la thèse explore l'hypothèse selon laquelle l'acquisition des connaissances orthographiques dépendrait non seulement des traitements phonologiques, mais également de l'efficacité des traitements visuo-attentionnels. Une série de recherches étudie la perturbation du traitement visuo-attentionnel chez les dyslexiques. Elle met en évidence un trouble du traitement visuo-attentionnel, accompagné d'un déficit marqué des connaissances lexicales, dans certains cas de dyslexie développementale. Une dernière série d'études examine l'implication du traitement visuo-attentionnel lors de l'acquisition normale des connaissances lexicales orthographiques au cours de l'école élémentaire. Les résultats montrent que le traitement visuo-attentionnel est fortement prédictif des connaissances lexicales orthographiques de l'enfant, même après contrôle de la part prédite par le traitement phonologique, le QI, la mémoire verbale à court terme. Ces travaux apportent des éléments en faveur de l'hypothèse selon laquelle l'acquisition des connaissances orthographiques dépendrait en partie de l'efficacité des traitements visuo-attentionnels.


  • Résumé

    This research studies the acquisition of orthographic knowledge. Hypotheses have been made from the multi-trace model of expert reading of Ans, Carbonnel, and Valdois (1998). A first series of experiments permitted to confirm the existence of an analogical process on children. The studies showed that children can acquire lexical orthographic knowledge from the beginning of literacy learning, and that this knowledge can be activated during the processing of new words. The next part of the research tests the hypothesis that the acquisition of orthographic knowledge depends not only on phonological processing but also on visual attentional processing efficacy. To do so, a second series of experiments studies the impairment of visual attentional processing on dyslexic children. They evidence, on some dyslexic children, both a visual attentional processing impairment and an important deficit of lexical orthographic knowledge. A last series of studies examined the involvement of visual attentional processing in the normal acquisition of orthographic knowledge. Results show that visual attentional processing is highly predictive of orthographic knowledge, for children from first to fifth grade, and even after the control of the part predicted by phonological processing, IQ and verbal short term memory. These studies on large samples of children, with coherent results on reading and spelling, provide convincing arguments for the hypothesis that the acquisition of orthographic knowledge depends not only on phonological processing but also on visual attentional processing efficacy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 368 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 146-172 et 356-364

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2004/38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.