Auto-rafraîchissement de la mémoire humaine : études comportementales et simulations en réseau de neurones dual réverbérant

par Serban Musca

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive

Sous la direction de Bernard Ans.


  • Résumé

    L'analyse du statut de l'information qui est "mise en mémoire" humaine nous a conduit à l'approche connexionniste (apprentissage par correction d'erreur) : la mémoire a son origine dans le traitement de l'information. Nous avons montré, à l'aide de simulations connexionnistes et d'expériences comportementales, que l'information distribuée (ID), c'est-à-dire l'information contenue dans un réseau connexionniste préalablement entraîné, ne se réduit pas aux types d'information généralement reconnus en psychologie cognitive (exemplaires et prototypes), et que l'humain est sensible à l'ID. Un transport de mémoire par ID a été mis en évidence dans une situation mettant en opposition ID d'une part, et l'information sur des exemplaires (sous leur forme initiale et en tant que distorsions) d'autre part. Des simulations et expériences comportementales complémentaires ont confirmé l'intérêt de l'ID en tant qu'acteur essentiel dans le processus d'auto-rafraîchissement de la mémoire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 235 f.
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. p. 202-218

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205143/2004/8/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.