Gestion des carrières des chercheurs, stratégie organisationnelle des laboratoires universitaires de recherche : un processus de gestion contradictoire ?

par Valérie Edel Guelat

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Didier Retour.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Career management in research, strategy of organization of research in public institutions : a contradictory management process ?


  • Résumé

    Les outils traditionnels de la GRH dans les organisations fondées sur la connaissance reposent généralement sur la motivation individuelle et collective, notamment en terme de carrières. Or dans la recherche universitaire, de tels outils ne sont pas mis à la disposition des laboratoires. Cette thèse propose de tester la pertinence de ce processus en confrontant les logiques organisationnelles des collectifs de recherche aux logiques d'évaluation individuelle gérées par les institutions dont relèvent les chercheurs. A partir de données recueillies a posteriori sur les productions et les dynamiques d'une vingtaine de laboratoires, les logiques organisationnelles des collectifs, les déroulements professionnels de leurs membres, les profils des permanents de la recherche, ainsi que les déterminants de ces trajectoires sont tour à tour analysés. Au terme de cette recherche, les résultats de nos investigations nous conduisent à : considérer le laboratoire universitaire de recherche comme une organisation professionnelle ayant des modes de régulation atypiques ; rendre compte de l'hétérogénéité des comportements productifs des chercheurs ; invalider pour partie la logique du "publish or perish" comme logique d'évaluation ; mettre en évidence que la direction de laboratoire est compatible avec une production scientifique importante ; identifier trois logiques d'évaluation intervenant aux différents moments de la carrière des chercheurs. Ces éléments nous amènent à répondre favorablement à notre question de recherche et à proposer des pistes d’action permettant d'améliorer l'articulation entre les stratégies adoptées par les laboratoires et la gestion des parcours individuels.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (331 p.)
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 323-328

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2004/30
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.