Action publique locale et patrimoine culturel : production et légitimation des territorialités politiques : Savoie, Haute-Savoie, Valais, Val d’Aoste

par Marie-Anne Guérin

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Guy Saez.

Soutenue en 2004

à Grenoble 2 .


  • Résumé

    Vingt ans après les premières Journées du Patrimoine, le patrimoine culturel (ou ce que l’on considère comme le bien commun hérité des Pères) ne cesse de faire l’objet de l’intérêt tant des associations que des pouvoirs publics, et ce à tous les niveaux. Si jusque dans les années 1980 l’Etat était le principal acteur patrimonial, aujourd’hui les communes comme les pouvoirs intermédiaires sont engagés dans des processus de patrimonialisation. Cette évolution pose la question des enjeux politiques du patrimoine au-delà des intérêts en termes de lien social ou de développement touristique. Considérant le patrimoine comme le fruit d’une construction sociale négociée, nous sommes partie de l’hypothèse que les enjeux politiques de la patrimonialisation résident dans l’opportunité pour les pouvoirs locaux de légitimer leur autorité politique en produisant le récit collectif de la collectivité territorialisée à travers la définition de leur patrimonialité (soit le produit patrimonial réflexif de la collectivité publique sur elle-même). Si en désignant un patrimoine, les acteurs publics du patrimoine produisent culturellement un bien commun territorialisé et désignent par là-même un collectif et de facto un territoire, l’observation sur le terrain des choix de patrimonialisation révèle également que ceux-ci sont contraints par différents types de limites dont une certaine idée de l’identité nationale dans les cas français et italien.

  • Titre traduit

    Local policies and cultural heritage : creation and legitimation of political territories


  • Résumé

    The decentralisation process in France has highlighted cultural heritage issues which interest associations as well as the various strata of political institutions. Until the 1980s, the state remained the primary actor with regards to cultural heritage. At present, local communities invest alongside intermediate structures in the cultural heritage process. This evolution raises the question of political stakes beyond invested social interests or the development of tourism. If we consider cultural heritage as the result of a negociated social construction, our hypothesis proposes that heritage’s political stakes are focalised on the opportunity for local communities to legitimate their political power by asserting their cultural identity. Observations of the Valais canton in Switzerland, the autonomous region of Val d’Aosta in Italy and the Savoie and Haute Savoie departments in France demonstrate that three of them direct their own cultural heritage and influence the actions of other local heritage actors such as villages and associations. The Valais canton was the first to enagage in these policies, before the Val d’Aosta and the Savoie department. This time lapse is related to the political center/periphery relationship as well as distinct institutional stakes. Designating an element as belonging to one’s cultural heritage identifies the element as part of a common good and reinforces the existence of the community and the polity. Examination of heritage choices also reveal limitations - including, in the French and Italian cases, particular conceptions of national identity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 200 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Action publique locale et patrimoine culturel : production et légitimation des territorialités politiques : Savoie, Haute-Savoie, Valais, Val d’Aoste


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 573 p.
  • Notes : Reproduction autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 491-553.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 205141/2004/22
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 200 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Informations

  • Sous le titre : Action publique locale et patrimoine culturel : production et légitimation des territorialités politiques : Savoie, Haute-Savoie, Valais, Val d’Aoste
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (573 p.)
  • Notes : Tirage à la demande par l'éditeur.
  • ISBN : 2-7295-6236-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 491-553.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.