Kinésithérapie et amélioration du contrôle de l'équilibre du sujet âgé : effets de traitements cognitifs, manuels et instrumentaux

par Jacques Vaillant

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Robert Juvin et de Vincent Nougier.

Soutenue en 2004

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le vieillissement des systèmes sensoriels, effecteurs et cognitifs, participant au contrôle postural, induit une diminution des capacités fonctionnelles pouvant conduire à la chute chez la personne âgée. Les conséquences en terme de coût humain et économique justifient l'intérêt qui est porté aujourd'hui à leur prévention. L'objectif général de ce travail doctoral rentre dans cette problématique, en se focalisant plus particulièrement sur l'évaluation de l'efficacité de différentes prises en charge kinésithérapiques sur le contrôle de la posture des personnes âgées. Après s'être assuré de l'intérêt de diverses méthodes d'évaluation clinique et instrumentale, nous avons, d'une part, étudié l'effet à court et moyen terme d'un programme de kinésithérapie de groupe associant techniques sensorimotrices, éducatives et manipulations cognitives et, d'autre part, testé sélectivement les effets à court terme de différentes techniques régionales couramment pratiquées par les kinésithérapeutes (techniques de massage et étirements) et d'une technique d'autoentraînement. Dans leur ensemble, les résultats montrent un effet positif sur les performances cliniques et le contrôle de la posture à court terme pour tes techniques prises isolément et à moyen et long terme, pour le programme de kinésithérapie. La traduction dans les situations fonctionnelles de vie quotidienne et la diminution du risque de chute restent à étudier.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Improvement of control of balance in elderly subjects following a physical therapy program : effects of cognitive, manual and instrumental treatments


  • Résumé

    The ageing of cognitive, sensory, and motor systems, involved in postural control, induces a reduction of the functional capacities in the elderly, leading to an increased risk of falling. The consequences in terms of human and economic costs justify a growing interest in prevention. The general aim of this doctoral dissertation was to assess the efficiency of various physical therapies on the control of posture in elderly people. After evaluating various methods of clinical and instrumental investigation, we studied, on the one hand, the short- and medium-term effects of a program of sensorimotor, educational physical therapy of group, associating technical and cognitive handling. On the other hand, we selectively tested the short-term effects of various regional techniques usually practised by the physical therapists (massage and stretching) as weil as self-training techniques. Overall, our results showed a positive effect on the clinical performances and control of short-term posture for the techniques ta ken separately, and in the medium- and long-term, for the program 0 physical therapy. The transfer to functional situations of everyday life and the reduction of the risk of falling remain to be studied.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XV-255 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 217-255

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/GRE1/0250
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/GRE1/0250/D
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.