Etude de la structure lithosphérique par l'analyse d'ondes de surface dans deux zones de convergence : la mer Egée et l'Iran

par Ekaterina Bourova

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre et de l'univers

Sous la direction de Helle Anette Pedersen et de Tatiana Yanovskaya.

Soutenue en 2004

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La structure lithosphérique profonde a été étudiée dans deux zones de convergence : la zone de subduction de la mer Egée et la zone de collision en Iran. Pour obtenir des contraintes sur la structure lithosphérique, nous avons analysé des ondes de surface enregistrées sur des réseaux temporaires large-bande installés dans ces zones. Dans la mer Egée, les quatre coupes de vitesse des ondes S obtenues montrent une anomalie de vitesse rapide associée au slab subductant. Une anomalie de vitesse lente de 4% est observée dans la partie nord de la région, à 100-150 km de profondeur. La position de cette anomalie correspond à une zone de déformation rapide en surface, qui semble être liée à des processus profonds dans le manteau. Dans la deuxième zone d'étude, nous avons constaté des vitesses lentes et une lithosphère amincie sous l'Iran central. Ces résultats peuvent être expliqués par une remontée de l'asthénosphère et l'érosion thermique de la lithosphère dans cette région.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Lithospheric structure of convergent zones by surface-wave analysis


  • Résumé

    The deep structure of the lithosphère is investigated in two convergent zones : the Aegean subduction zone and the collision zone in Iran. To obtain constraints on the lithospheric structure, the surface waves recorded by temporary broadband stations located in these regions are analysed. In the Aegean Sea, four S-wave velocity cross-sections show a hight velocity anomaly associated to the subducting slab. In the northern part of the region a large low velocity anomaly is observed at a depth of 100-150 km. Its size, combined with its location immediately below the area of intense surface deformation, support a model of a distributed deformation of the upper mantle in this particular area. In the second region of study, we observed low velocities and a thinned lithosphere bencath central Iran. These results can be explained by an astenospheric flow and a thermal erosion of the lithosphere.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 228 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr en fin de chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/GRE1/0022
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS04/GRE1/0022/D

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04 GRE1 0022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.