Simulation des effets instationnaires à grande échelle dans les écoulements décollés

par Damien Guenot

Thèse de doctorat en Dynamique des fluides

Sous la direction de Bertrand Aupoix.


  • Résumé

    Le calcul des écoulements turbulents décollés est un des enjeux majeurs de l’aérodynamique numérique. Différentes méthodes existent : résolution des équations moyennées stationnaires, instationnaires (RANS/URANS), ou Simulation des Grandes Échelles (SGE). La méthode hybride Detached Eddy Simulation (DES) semble bien adaptée : elle utilise un modèle unique qui se comporte près des parois comme un modèle URANS (limite le coût de calcul), et loin comme une SGE (décrit mieux les écoulements hors équilibre). Les calculs de plaque plane montrent la nécessité de calculer les zones attachées en mode URANS. Pour le profil en décrochage, différents paramètres (maillage, envergure, formulation en mode SGE) sont testés. On obtient une meilleure prévision de la portance et de la traînée par rapport à l’URANS. Le cas de la marche descendante montre les limites de la DES. La géométrie pose le problème de la couche limite amont épaisse où les structures turbulentes sont absentes (traitée en URANS).

  • Titre traduit

    Unsteady large scale effects simulation in separated flows


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (14-326 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 163-168

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : ISAE-SUPAERO Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace. Service documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2004/397 GUE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.