Le Pythagore des néoplatoniciens : recherches et commentaires sur le mode de vie pythagoricien de Jamblique

par Constantinos Macris

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Philippe Hoffmann.

Soutenue en 2004

à Paris, EPHE , en partenariat avec École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    A la fin du IIIe siècle, le philosophe syrien Jamblique (J. ) écrit en grec un « Décalogue » sur la secte pythagoricienne, qui s’ouvre sur un traité où sont exposés la biographie paradigmatique de Pythagore (P. ) et le mode de vie pratiqué par ses adeptes. Les recherches réunies dans la présente thèse ont pour but de mettre en évidence comment J. « néoplatonise » les matériaux traditionnels au sujet de P. , tout en restant fidèle à ceux-ci. L’analyse critique du contenu du traité montre l’importance accordée par J. Aux « voies de la Paideia » introduites par P. Et aux six vertus constitutives du mode vie pythagoricien. L’essai introductif voudrait situer le traité au sein d’une vaste entreprise de renaissance du pythagorisme destinée à revendiquer pour celui-ci le statut de Hairesis. Le commentaire des chapitres I-VI (1-32) relève la prégnance des thèmes néoplatoniciens, et proprement jambliquéens : rhétorique de l’éloge et discours « hagiographique » ; origine syrienne de P. ; statut apollinien de son âme envoyée par les Dieux ; valorisation de son apprentissage auprès des sages orientaux ; récurrence de la thématique éducative ; assimilation de P. à un être supérieur-bienfaiteur de l’humanité. Le commentaire du chapitre XXXVI, en annexe, propose une série de fiches prosopographiques sur les 253 pythagoriciens du catalogue final de J. En annexe, sont proposées également : A. ) Une étude sur l’utilisation de la littérature pseudo-pythagoricienne par J. Et sur l’appréciation positive qu’il lui réserve. B. ) Un examen de la figure de ce maître charismatique de la fin de l’époque archaïque que fut P. à la lumière des catégories sociologiques wébériennes du « charisme » et du « prophète ».

  • Titre traduit

    Pythagoras neoplatonicus : Studies in Iamblichus' Pythagorean way of life


  • Résumé

    In the late third century A. D. , the Syrian philosopher Iamblachus wrote in Greek a 10-volume work on the Pythagorean sect, which starts with a book exposing Pythagoras’s paradigmatic biography as well as the way of life practiced by his adepts. The studies presented in this dissertation aim to show how Iamblachus “neoplatonizes” the traditional material pertaining to Pythagoras without radically departing from it. The critical analysis of the contents of the “De vita Pythagorica” reveals the emphasis put by Iamblachus on the “ways of Paideia” introduced by Pythagoras and on the “virtues” which constitute the Pythagorean way of life. The introduction essay situates Iamblachus’ book on Pythagoras in the context of a vast enterprise of revival of the Pythagorean tradition, which claimed for the latter the status of Hairesis. The commentary dedicated to the chapters I-VI (1-32) points out the pregnancy of the neoplatonic / imblichean themes : rhetoric of praise and “hagiographic” discourse ; Syrian origin of Pythagoras ; Apollonian status of his soul, which has been sent by the gods ; recurrence of educational themes ; Pythagoras’ assimilation to a superior being and to a benefactor of humanity etc. The commentary on chapter XXXVI proposes a series of prosopographical files on the 235 Pythagoreans appearing in Iamblachus’ final catalogue. To our dissertation we have also appended a study of Iamblachus’ use of pseudo-Pythagorean literature, and of his extremely positive appreciation of it, and a second one dedicated to the figure of Pythagoras viewed as a charismatic master of wisdom of the archaic period, in the light of Max Weber’s sociological categories of “Charisma” and of the “Prophet”.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (129-19, 289, 330 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. III, f. 193-330. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 382
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 382
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 382

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.