"N'importe quelle échelle, du moment que ça monte". . . : la globalisation du religieux, modes de diffusion et d'appropriation de pratiques et de valeurs se référant à l'hindouisme. Etude du Siddha Yoga et des centres Sivananda en France et en Angleterre

par Véronique Altglas

Thèse de doctorat en Sciences religieuses

Sous la direction de Jean Baubérot.

Soutenue en 2004

à Paris, EPHE , en partenariat avec École pratique des hautes études. Section des sciences religieuses (Paris) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le tournant des années soixante-dix a été marquée par une diffusion de mouvements religieux asiatiques et de techniques asiatiques tells que les arts martiaux, la méditation et le yoga. Les thèses sociologiques analysent cette diffusion en termes d’affinité entre modernité et pensée mystique orientale. C. Campbell (1999) et S. Bruce (2003) ont fait l’hypothèse d’un processus d’orientalisassions de l’Occident qui expliquerait la diffusion de pratiques et valeurs venues d’Asie. C’est à ces hypothèses que ce travail souhaite contribuer par (a) l’étude des modes de diffusion de deux mouvements néo-hindous en France et en Angleterre, le Sidha-yoga et les Centres Sivananda (b), l’analyse de la réception des pratiques et valeurs néo-hindoues par les disciples occidentaux.

  • Titre traduit

    Globalisation of religion : diffusion and reception of Hindu-based pratices and values. Study of Siddha Yoga and the Savananda Centres in France and England


  • Résumé

    The end of the 1960s and the beginning of the 1971s witnessed the spreading of Asian religious movements and practices such as martial arts, meditation and yoga. According to several sociological analyses, this diffusion indicates compatibility between modernity and Eastern mysticism. C. Campbell (1999) and S. Bruce (2003) advance that this could be understood as the easternization of the West. It is to these assumptions that the author addresses his attention, studying (a) the diffusion patterns of the Sivananda Centres and Sidha Yoga, two neo-Hindu movements, in France and England, (b) the appropriation of neo-Hindu practices and values by Western disciples.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (678, 325 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. 3 f. 221-314. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 367
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 367
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : DOC 367

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.