Le pillage de la nécropole et des temples thébains à l'époque ramesside : Aspects chronologiques, factuels et institutionnels

par Georges Demidoff

Thèse de doctorat en Histoire de l'Egypte ancienne

Sous la direction de Pascal Vernus.

Le jury était composé de Yvan Koenig.


  • Résumé

    L'époque des derniers pharaons ramessides (12e siècle av. JC) est marquée par des affaires de pillages concernant les nécropoles royales et privées, ainsi que les temples, de la région thébaine. Ces affaires ont donné lieu à la mise en œuvre de poursuites judiciaires dont les pièces de procédures [afférentes] ont partiellement subsisté jusqu'à nos jours. Ces documents soulèvent la question de leur datation et donc de la chronologie relative des différentes affaires concernées, ainsi que la chronologie de toute la période dans laquelle ils s'inscrivent, l'ère de la " renaissance " devant apparemment être située quelques années seulement après la fin du règne de Ramsès IX. Ces documents permettent ensuite de reconstituer dans le détail le déroulement des faits délictueux et des procédures engagées à l'encontre des auteurs de ces faits. La reconstitution effectuée peut être présentée sous le forme d'un journal des évènements qui permet d'évaluer les responsabilités des personnes poursuivies et de vérifier l'authenticité des procédures (contrairement à l'opinion, fréquente, selon laquelle il se serait agi, dans certains cas, de procès truqués destinés à protéger les turpitudes de certaines autorités administratives locales). Ces documents permettent enfin de mieux comprendre le fonctionnement de la justice criminelle

  • Titre traduit

    The pillaging of the Theban necropolis and temples in the ramesside time : Chronological, factual and institutional aspects


  • Résumé

    The time of the last ramesside pharaos (12th century b. Christ) is marked by robbery cases regarding the royal and private necropolis, as well as the temples, of the Theban region. These cases have prompted the enforcement of judicial prosecutions whose corresponding documents have partially remained up to our days. These documents raise the issue of their date, and so of the relative of the chronology of different cases involved and of the chronology of the whole period in which they lie, so as to place the era of the “renaissance” a few years only after the reign of Ramses IX. These documents enable then to reconstitute, in details, the development of the criminal acts and of the procedures started against the authors of such acts. The reconstitution made can be presented under the shape of a “journal of the events” that allows an assessment of the liability of the people prosecuted and of the authenticity of the procedures (unlike the common opinion according to which the proceedings in question, in some cases, would be fake proceedings intended to protect the misconduct or some local administrative authorities). Finally these documents enable a better understanding of the functioning of the criminal justice (denunciation, starting of the prosecutions, preliminary enquiry, instruction and settlement of the procedure) and to bring out its guiding principles, in order to elaborate a theory of the “qenbet âat”, main court of law of the Egyptian state and sole competent in this matter.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (511 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 498-511. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 261 (1)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 261 (2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.