Le rôle de l'administration locale dans l'electrification de la Nièvre (1890-1939)

par Elisabeth Barreau

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine de la France

Sous la direction de Jean Tulard et de François Monnier.


  • Résumé

    Cette étude se situe au croisement de l'histoire économique et administrative du département. L'implantation de l'énergie électrique y est caractérisée par la difficile transition du gaz à l'électricité avec le cas de la ville de Nevers, et sur les sites industriels nombreux à l'époque, par la substitution à la machine à vapeur à l'exemple des aciéries d'imphy. Les besoins croissants en force motrice constituent ainsi le marché attractif pour deux groupes électriques, continental Edison et Schneider et Cie. Face aux impératifs techniques et au coût élevé de l'électrification rurale, l'état s'appuie sur le syndicat de communes qui se révèle être la structure idéale donnant naissance à toute une bureaucratie électrique. L'Etat contrôle et encadre au travers de deux services, le service du contrôle des distributions d'énergie électrique dans les mains des ingénieurs des Ponts et Chaussées et le génie rural dont l'ingénieur en chef se révèle être l'homme orchestre de l'électrification rurale. L'aménagement des sites hydroélectriques du Morvan est l'occasion de se pencher sur les rouages de l'administration locale, et sur le désintérêt des conseillers généraux à l'opposé de l'attitude offensive du préfet. Le conseil général, sans obligation d'intervention, est réticent à se lancer dans l'électrification rationnelle du département et ne répondant pas aux besoins de la population rurale, ainsi aucun plan d'ensemble n'est décidé. Cette attitude passive fut regrettée par la suite.

  • Titre traduit

    The role of local authorities in the electrification of the Nievre district aerea 1890-1939


  • Résumé

    This study is at the crossroad of the economic and administrative history of the district area. The transition from gaz to electrical energy is illustrated with the case of the city of Nevers and the substitution of stream engines, very common at the time, in industrial sites like the steelworks of Imphy. The growing demand for motion power never creates an attractive market for two electrical companies, continental Edison and Schneider and cie. Faced with technical imperatives and a high cost of electrifying the countryside, the state relies on the association of local territorial authorities which turns out to be the ideal structure and give birth to an entire electrical distribution and people responsible for environment system whose chief technical officer ends up being the conductor of the rural environment system whose chief technical officer ends up being the conductor of the rural electrification. The development of the local authorities and at the lack of interest from the council responsible for the district area, which has no obligation to take part in the process, is reluctant to play a part in a rational electrification of the Nievre which is judged too expansive and does not answer the necessities of the rural population. Thus, no overall plan is decided. This passive attitude would be regretted later.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (359 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 313-322

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 242

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9076
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 242
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.