Recherches sur la toponymie, la topographie et l'histoire des fondations macédoniennes du Proche-Orient hélénistique

par Apostolos Bousdroukis

Thèse de doctorat en Archéologie grecque

Sous la direction de Denis Feissel, Michel S. Kordṓsis et de Michel Tardieu.


  • Résumé

    Parmi les villes fondées en Orient par les successeurs d'Alexandrie, celles portant le nom d'une localité de Macédoine ou du reste de la Grèce représentent u taux très important. Leur présence de façon presque exclusive en Syrie du Nord et en Mésopotamie, le centre politique et militaire des territoires asiatiques sous le règne d'Antigone le borgne, puis sous celui de Séleucos I, suggère que ces villes reçurent un peuplement d'origine macédonienne ou grecque, établi là selon un plan conçu et mis en place par les diadoques. La majorité de ces villes ont du avoir été fondées à la haute période hellénistique, surtout avec des soldats qu'Antigone avait à son service et qui sont plus tard passés à Séleucos. Pour certaines de ces villes leur nom doit refléter l'origine du peuplement qui y fut installé. Tel nous semble avoir été le cas de Cyrrhus, de Gindaros, de Larissa et de Chalcis. Les ressemblances topographiques entre tel site macédonien et un autre, syrien, choisi pour l'installation d'une colonie, ont joué un rôle aussi, sinon plus important, pour le choix du nom. Edesse, ressemblances, ressemblances et Mygdonie entrent dans cette dernière catégorie. Enfin, les dialogues se sont plu à multiplier les fondations d'après le nom de leur ville natale, Europos pour Séleucos et Beroia pour Antigone.

  • Titre traduit

    Studies in the toponymics, the topography and the history of the Macedonian colonies of the Hllenistic Near-East


  • Résumé

    Among the colonies founded in the east by the successors of Alexander, those bearing the name of a macedonian or Greek city represent a very high percentage. Their nearly exclusive presence in Antigonus's and Seleucus's political and military heatland in their Asiatic territories suggests that they actually received and carried out by the diadochs. The majority of these colonies were probably founded in the early Hellenistic period, especially with the soldiers in antigonus's service who later passed to Seleucus. In a number of cases, the origin of the settlers apparently determined the choice of the name given to the new colony. This is very likely for Cyrrhus, gindarus, Larissa and Chalcis. However, the resemblances in topographical features between the sites of certain Macedonian cities and those chosen for the establishement of the new colonies in the near-East played an even more important role in the choice of the name, Edessa, Arethusa, Anthemous and mygdonia owe their names to precise topographical characteristics they shared with their Macedonian homonyms. Finally, the diadochs founded a number of colonies which they named after their native city, like Europus or Beroia after the birthplaces of Seleucus and Antigonus respectively.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (327 f., [31] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 288-327

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 233 (1)
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 Ms 233 (2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 9175
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3592
  • Bibliothèque : École pratique des hautes études. Service Commun de la documentation, des bibliothèques et des archives.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Mc 4 Ms 233
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1139
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.