Dynamique du carbone dans un Acrisol ferrique du Centre Ouest Burkina : influence des pratiques culturales sur le stock et la qualité de la matière organique

par Edmond Hien

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Francis Ganry.


  • Résumé

    L'évaluation des potentialités de stockage du carbone dans les agro-systèmes cultivés est à l'ordre du jour. Dans ce contexte, notre objectif de recherche est d'évaluer la dynamique des stocks de C dans le sol et de préciser les mécanismes en jeu, sous l'action de pratiques culturales, dans un Acrisol ferrique du Burkina Faso. Cette étude s'appuie sur des essais « longue durée» pour comprendre, quantifier et modéliser l'évolution des stocks de C sous l'action de pratiques culturales, usuelles, mais pouvant être optimisées. Les déterminations sont faites au champ et au laboratoire. Les résultats confirment que la mise en culture entraîne une diminution des stocks C par rapport à la jachère herbacée de départ, après 10,20 et 40 ans de culture continue avec labour, respectivement de 42, 44 et 68%. La modélisation des stocks de C à l'aide du modèle RothC (horizon 0-20 cm) nous conduit à admettre une cause jusque là insoupçonnée de pertes ou de transfert à partir du fumier, de l'ordre de 67%, qui n'entre donc pas dans l'amélioration des stocks de C du sol de l'horizon considéré, vraisemblablement liée au rôle de la macro faune du sol. Le fractionnement granulométrique montre l'importance des fractions 0-20 mm et soluble. Les fractions fines sont relativement stables alors que les fractions grossières enregistrent des variations importantes, notamment à la baisse en absence d'apport de MO. Lorsque le fumier est apporté simultanément à l'engrais N, il favorise un stockage préférentiel de C dans les fractions fines, attestant l'intérêt de cette pratique sur la stabilisation de la MOS. Une valeur critique de C dans le sol comprise entre 6 et 7 mg C g-1 est mesurée. En deçà de 6 mg Cg-1 les rendements chutent, au delà ils sont stabilisés. Cette étude conclut à la nécessité d'une prise en compte des activités macrofaunique et microbienne de ce sol en interaction avec les MO apportées.

  • Titre traduit

    Carbon sequestration in a ferric Acrisol in Centrewestern Burkina as affected by cropping and cultural practices : effect on the stock and the quality of the organic matter


  • Résumé

    The evaluation of the potentialities of carbon storage in the cultivated agro-systems is on the agenda. In this respect, the objective of our research is to evaluate the stocks of C in the soil and show the mechanisms concemed, under the action of farming practices in a ferric Acrisol of Burkina Faso. This study is based on "long term" for understanding, quantifying and modelling the evolution of C stocks as a result of usual farming practices that can be optimised. Measurements and analyses are carried out in the field and in the laboratory. The results corroborate a decrease of the C stocks due to farming, in comparison with the initial herbaceous fallow, after 10, 20, and 40 years of continuous farming including ploughing of 42, 44 and 68%. The modellisation C stock with the RothC model (0-20 cm horizon) brings us to admit the existence of an unsuspected cause of loss or transfer from manure of about 67% which does not act on the improvement of C stock of the soil of the concemed horizon. This has seemingly something to do with the role of the soil's macrofauna. The importance of the 0-20 mm fraction and soluble is shown in the particle'size fractionation. The fine fractions are relatively stable whereas important variations are reported for the coarse fractions in case there is no input of organic matter. When there is a manure input together with nitrogen fertilizer, this situation is favourable for preferential storage of C in the fine fractions, thus showing the advantage of this practice in the stabilization of the SOM. A critical value of C in the soil, between 6 and 7 mg C g-1 is measured. The outputs decrease below 6 mg C g-1 and stabilize above this value. This study concludes on the necessity to take into account the macrofaunic and microbial activities of the given soil in interaction with the organic matter brought.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 136 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 198 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Montpellier SupAgro.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.