Contribution à l'analyse probabiliste de la performance des ponts en béton armé

par Rita de Cássia Silva

Thèse de doctorat en Sciences de l'ingénieur. Matériaux et structures

Sous la direction de Christian Cremona.

  • Titre traduit

    Contribution to the probabilistic analysis of reinforced concrete bridge performance


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Certains corps contenus dans les milieux naturels tels que l’atmosphère, peuvent pénétrer dans le béton qui est de nature poreuse. Parmi ces agents agressifs, le dioxyde de carbone de l’atmosphère et les chlorures présents dans les sels de deverglaçage sont les plus courants. Ces agents sont responsables de la corrosion des armatures qui est l’une des principales causes de détérioration des ouvrages en béton armé. Cette corrosion se développe au cours du temps et influe fortement sur la performance des ouvrages tout au long de leur vie. Le caractère aléatoire de la pénétration des agents agressifs et celui des propriétés des matériaux ou des structures introduit de plus un grand nombre d’incertitude. L’étude de l’évolution de la dégradation d’une structure demande donc une analyse qu’il faut développer sur des bases probabilistes. La Théorie de la fiabilité constitue un des outils les mieux adaptés, car elle permet de tenir compte des incertitudes inhérentes aux dimensions géométriques des éléments de structures, aux caractéristiques des matériaux, à celles de l’environnement et à celles des dégradations qui en résultent. L’objectif de cette thèse a ainsi consisté à développer une démarche probabiliste pour obtenir l’évolution de la perte de capacité portante des ponts-routes en béton armé exposés à des environnements agressifs divers. L’étude de cette évolution permet d’estimer les principales étapes ou phases qui caractérisent la performance de la structure (perte de durabilité au niveau du matériau, perte d’aptitude au service et perte de sécurité structurale). Cette étude vise aussi à donner aux gestionnaires d’ouvrages les moyens nécessaires pour estimer et prédire ces principales phases de performance à partir de résultats d’inspection visuelle et aux projeteurs des bureaux d’étude, les outils nécessaires pour obtenir une grille des coefficients partiels de sécurité plus adaptée au recalcul des ouvrages dégradés. L’étude a comporté cinq axes. Un premier axe a porté sur la modélisation de la performance de poutres en béton armé soumises à de la flexion simple, des phénomènes de pénétration des agents agressifs et des étapes de performance. Un deuxième axe a considéré l’incertitude sur les différentes variables : les études de sensibilité ont notamment montré l’influence des diverses variables sur l’évolution de l’indice de fiabilité. Un troisième axe a proposé des éléments quantitatifs capables de fournir aux gestionnaires d’ouvrages les outils nécessaires pour la prédiction des phases de performance d’un ouvrage sur la base de résultats d’inspection visuelle. Le quatrième axe a présenté une méthodologie de calibration des coefficients partiels de sécurité adaptée aux ouvrages en béton armé atteints par la corrosion. Enfin le cinquième axe est consacré à la requalification de la fiabilité par un calcul de probabilité conditionnelle en fonction de résultats d’inspections détaillées

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèque Lesage.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : NS 28350
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.