Etude des instabilités volumiques en extrusion de polystyrène et polypropylène

par Christelle Combeaud

Thèse de doctorat en Sciences et génie des matériaux

Sous la direction de Bruno Vergnes.

Soutenue en 2004

à Paris, ENMP .


  • Résumé

    Nous étudions expérimentalement les instabilités hélicoïdales et chaotiques, des défauts d’extrusion de polymères fondus sur deux polystyrènes et un polypropylène à l’aide de deux dispositifs expérimentaux : un rhéomètre capillaire et une extrudeuse monovis munie d’une filière plate à parois transparentes permettant d’effectuer des mesures de biréfringence d’écoulement et de vélocimétrie laser-Doppler. Dans ce dernier cas, on dispose d’une géométrie d’écoulement constituée d’un réservoir suivi d’une contraction et d’un canal d’écoulement. En rhéométrie capillaire, nous avons étudié l’influence des conditions d’écoulement ( diamètre, longueur, angle d’entrée de la filière, température…) sur le déclenchement de l’instabilité hélicoïdale. Les essais de biréfringence ont permis l’observation d’oscillations transverses d’isochromes dans le réservoir : lors de ce régime instable, l’écoulement principal a lieu de façon non symétrique dans le canal. On montre également que l’utilisation de « convergent doux » permet de repousser la déstabilisation de l’écoulement d’entrée à des débits sept fois plus importants que dans le cas d’une contraction brusque. On s’attache à mesurer sur l’axe de symétrie du réservoir des premières différences de contraintes normales et des taux de déformation dans les conditions critiques propres à l’initiation du défaut par biréfringence d’écoulement et vélocimétire laser-Doppler, respectivement. Des calculs viscoélastiques de l’écoulement par éléments finis ont également permis l’estimation de la répartition des contraintes élongationnelles autour de la contraction dans les conditions critiques d’apparition de l’instabilité.

  • Titre traduit

    Volume instabilities in polystyrene and polypropylene extrusion


  • Résumé

    We experimentally investigated the helical and chaotic instabilities of two polystyrenes and a polypropylene with two devices : a capillary rheometer and a transparent slit die fed by an extruder where birefringence experiments and laser-doppler velocimetry measurements are feasible. In the last case, the flow geometry consists in a reservoir followed by a contraction and a slit. In capillary rheometry, we focused on the flow conditions influence ( diameter, length, entry angle die, temperature…) on the helical instability onset. In birefringence experiments, we observed isochromatic fringe oscillations in the reservoir : in this unsteady regime, the main flow reaches the contraction asymmetrically. The use of a smooth entry convergent permits to postpone the defect occurrence to flow rates seven times higher than with an abrupt contraction. Moreover, we measured, on the reservoir axis, the first normal stress difference and the elongation rates in critical flows conditions by flow birefringence and laser-doppler velocimetry, respectively. Finite elements simulations using a viscoelastic model were performed to calculate elongational stresses around the contraction for critical flow conditions relative to the instability onset

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (207 p.)
  • Annexes : Bibliographie 66 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : EMS T-CEMEF-0280
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.