Adaptation de la strategie de fonctionnement des systemes hybrides au dimensionnement evolutif en situation de production decentralisee d'electricite

par Céline Trousseau

Thèse de doctorat en Énergétique

Sous la direction de Didier Mayer.

Soutenue en 2004

à Paris, ENMP .

  • Titre traduit

    Adaptation of operation strategy of hybrid systems with evolutionary sizing in situation of decentralised electricity production


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La problématique de la conception des systèmes autonomes de production d’électricité par énergies renouvelables se décompose en deux volets, le dimensionnement des différents composants, auquel s’ajoute le choix de la gestion d’énergie dans les systèmes hybrides, qui comportent une source d’énergie contrôlable. La littérature étudie abondamment ces deux volets de faÇon séparée, en revanche le choix de la stratégie de gestion d’énergie la plus performante en fonction du dimensionnement reste une question inexplorée. C’est précisément l’objet de cette thèse. L’application à la production décentralisée interconnectée est de savoir si on doit reconsidérer la stratégie de contrôle du système à la suite d’un changement de puissance des composants de celui-ci. La modélisation détaillée a également permis de contribuer au débat concernant le choix entre connexion par courant continu ou par courant alternatif, toutes choses égales par ailleurs, par des comparaisons de performances des systèmes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (265 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 208 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.