Déterminisme, dynamique et modélisation spatiale de la diversité floristique dans un contexte de reprise pastorale : application à la gestion durable des espaces montagnards sous influence méditerranéenne

par Damien Marage

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Jean-Claude Rameau.

Soutenue en 2004

à Paris, ENGREF .


  • Résumé

    Dans l’espace montagnard européen, l’activité pastorale diminue inexorablement. La succession post-culturale modifie la structure et le fonctionnement de la végétation, dérivant tant dans son contenu que dans son expression, d’une utilisation traditionnelle. L’aménagement de ces territoires en constante mutation doit éviter de remettre en cause leur persistance taxonomique et écologique. L’objectif de ce travail consiste à relever ce défi à l’échelle d’un écocomplexe. Le bassin versant du Petit Buëch (Hautes-Alpes, 57 km²) haut lieu de l’endémisme français inscrit dans un site Natura 2000 a servi de base à la calibration et à la validation des modèles proposés. L’utilisation conjointe de la statistique et de la géomatique a offert des outils performants pour échantillonner, analyser et modéliser spatialement les espèces et les habitats de ce secteur. L’ensemble de ces travaux a permis, outre les aspects méthodologiques novateurs, de fournir des modèles prédictifs spatialisés d’espèce protégée, d’habitats naturels et de leurs richesses floristiques, validés pour la partie sud du massif du Dévoluy (Hautes-Alpes). Véritables outils d’aide à la décision, ces modèles permettent de gérer ces espaces naturels sensibles (17% de la flore française) dans un contexte de déprise pastorale constante.

  • Titre traduit

    Cause, dynamic and spatial modelling of the floristic diversity in land abandonment context : towards a sustainable management of the mediterranean mountains


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In European mountain, the pastoral activity decreases unrelentingly. The post-cultural succession modifies the structure and functionning of vegetation, deriving as well in its contents as in its expression, of a traditional use. The sustainable management of this lands in constant change must avoid calling into question their taxonomic and ecological persistence. The study was carried out in a watershed call « Petit Buëch » located in the Hautes-Alpes (France), and registered in the Natura2000 network. To assess, analyse and monitor this site and associated threatened species, we had using statistical modelling techniques, to understand the patterns of plant species and their richness. The explanatory factors used in the models were physical and bioclimatic variables derived from a digital elevation model (DEM) and from land use history, all constructed in a 50 m-resolution GIS environment. GLM (generalized linear models) were used to construct the models using a forward stepwise procedure. The models are discussed in the context of current theories on species richness and vegetation dynamics. Modeling of threatened species, vegetation and plant species richness based on areal photographers and GIS can provide useful information needed in land use planning and policy-makers.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (242 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 499réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech Engref. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.