Management des risques, stratégies d'entreprise et reglementation : le cas de l'industrie maritime

par Marc Lassagne

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bertrand Munier.

Soutenue en 2004

à Paris, ENSAM .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est de resituer le management des risques industriels dans une perspective globale, en analysant ses liens avec le management stratégique. Nous nous appuyons sur une étude qualitative du cas de la régulation des risques dans l'industrie maritime, fondée sur une observation participante longue dans une société de classification et une série d'entretiens auprès des principaux armateurs français. Compte-tenu de la sensibilité du terrain, nous avons employé dans ces entretiens la méthode projective dite des scénarios pour corroborer les propos de nos répondants, et triangulé les données recueillies par des entretiens complémentaires auprès d'autres acteurs de l'industrie. Nous montrons ainsi que la réglementation est le cadre général de référence dans lequel s'inscrivent les pratiques de prévention dans l'industrie maritime, qu'elles sont faiblement valorisées par la marché, que les parties prenantes aux entreprises du secteur ont à cet égard un rôle ambigu, et que le métier y est vu comme un facteur essentiel pour les décisions de management des risques. Le risque apparaît ainsi comme un concept structurant de cette industrie, concept que nous interprétons dans la problématique du fonctionnement d'un système de légitimités croisées en confrontation. Cette perspective, combinée avec nos résultats sur l'importance de la réglementation permet de porter un nouveau regard sur celle-ci, en analysant les enjeux managériaux du mouvement actuel d'évolution vers un régime réglementaire qui ne ressort plus totalement de la prescription, mais introduit une réelle prise en compte du rsique par le biais d'objectifs de performance.

  • Titre traduit

    Risk management, corporates strategies and regulation : the case of the maritime industry


  • Résumé

    The goal of this dissertation is to reinstate a global perspective on risk management by analyzing its links with strategic management. To do so, we use a qualitative case study analysis of risk regulation in the maritime industry, based on a long participant observation in a classification society and a series of interviews with the principal shipowners in france. Given the sensitive nature of the subject, we have used the projective method of scenarios in the interviews to corroborate the remarks of the interviewees, and have triangulated our data through complementary interviews with representatives of other actors in the industry. Thus, we show that regulation is the general referential framework for risk-prevention practices in the maritime industry, that these practices are undervalued by the market, that the stakeholders in this sector have in this respect an ambiguous role, and that the idea of the profession of shipowning is seen as an essential factor for risk management decisions. As such, risk becomes a structuring concept in this industry, one that we interpret within a system of intersecting desires for legitimacy confronting one another. This perspective, combined with our results as to the importance of regulation, allows us to consider the industry anew, by analyzing the managerial stakes of the current evolution towards a regulatory regime that does not solely rely on prescription, but which introduces a genuine risk-based approach thanks to performance goals.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (494 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.343-389

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Arts et Métiers ParisTech. Centre d'enseignement et de recherche. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Arts et Métiers ParisTech. Centre d'enseignement et de recherche. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.