Etude expérimentale et simulation de soudures obtenues par procédé de frottement-malaxage (FSW) sur des alliages d'aluminium de la série 2000

par Philippe Heurtier

Thèse de doctorat en Sciences et génie des matériaux

Sous la direction de Frank Montheillet.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Thermomechanical and microstructural modelling of the Friction Stir Welding Process.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le procédé de soudage par frottement malaxage (FSW) permet sans fusion de la matière l'assemblage de tôles aluminium de forte épaisseur. Les objectifs de cette étude étaient à travers une expertise de différents joints FSW, d'analyser l'influence des paramètres du soudage sur les principales caractéristiques de la soudure : dureté, microstructure, texture et état de précipitation afin d'établir des hypothèses sur la physique du procédé. Une modélisation thermomécanique, basée sur l'utilisation de trois champs de vitesse semi-analytique et la combinaison de deux sources de chaleurs, et microstructurale ont été mise en place afin de développer des outils de calcul capables de prévoir les caractéristiques des joints mais aussi de valider les différentes hypothèses réalisées lors de l'étude expérimentale. Parallèlement, à partir des résultats fournis par le modèle, des essais de torsion à chaud ont été effectués pour développer un moyen simple et rapide de prévision de la soudabilité d'un alliage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 671.56 HEU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.